Androuet DuCerceau, Jacques
Livre D'Architectvre de Iaques Androuet, du Cerceau: Avqvel Sont Contenves Diverses Ordonnances De Plants Et éléuations de bastiments pour Seigneurs, Gentilshommes, & autres qui voudront bastir aux champs ... — Paris, 1615

Seite: 12v
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/androuet1615/0024
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Liure d'archite6hire

verrez par le desseing du plan. Outre le corps du bastiment sur le derrière du costé du
iardin règne vne terrace, de laquelle on deseend de l'estage en iceluy par degrez faits
en demie circonférence. Dlccllc terrace on va à deux petits pauiilons, cstaas es deux
coings de la basse court asïis sur le fossé,lesquels ont leur regard, tastfsur la basse court,
iardin,quedetouscostczàl'enuiron. Ladite terrace a pareil regard.

Sur le derrière de la ligne trauersante du iardin,est vn petit pauillon ouucrt à pilla-'
stres : le reste cognoistrez par les dcsseings,tant du plan du bastiment,que du plan ge-
neral,qu*aussi de celuy de 1eleuation de tout le contenu.

La maçonnerie de la closture du licu,tant de la court que du iardin (la prenant du
pied du fondement iusqucs au dessus du chapperon du mur, qui fait la closture) a
trois toises, & reuient àiix cens vingt toises, dontvne partie de la hauteur seruira
pour les commoditez de la basse court.

Le reste de la maçonnerie des commoditez de la basse court, reuient à quatre cens
trente toises.

La maçonnerie tant du logis du Seigneur auec la terrace qui règne des deux co-
stez, qu'ausïï des petits pauillons,reuient à sept cens cinquante toises.

Le carrelage des trois estages,& celuy de la maison du métayer, reuiet à deux cents
quatre vingts toises.

Lacouuerturedulogisdu Seigneur, &des trois pauiilons,reuient à deux cents
dix toises.

La couuerturc de toute la basse court,rcuicnt à trois cents soixante & dix toises.

Il y a douze croisees & deux demies.

Plus douze lucarnes & deux demies, & huit fenestres bastardes pour l'estage des
offices.

Plus dix cheminées,& vne à la maison du métayer.

Plus douze poultrcs & vingt trauecs.

Plus les combles,tant du logis du Seigneu r,que ceux de la basse court

Plus vingt cinq huisseries pour le logis du Seigneur, & dixhuit pour la basse court.

XIIII.

>E desseing demonstre vne masse de bastiment de seize toiles & demie de
,largeur,sur huit de profondeur, qui est en nombre cent trente & deux toi-
les en superficie, qui valent demi quartier de terre,il sen fautdemi-corde,
1 quelque peu moins, non compté les saillies des pauiilons estants es quatre
coings.

Ce bastiment a deux estages,& le galletas dessus.Sur la masse du corps, au dessus du
galletas,est vn grenier de la longueur & largeur que tient la seime du galletas.

Le premier cstage est au rez de terre,& seruira à offices,& est voulte comme le plan
de son desseing le demonstre. Il y a vn passage au milieu, par lequel on ira de la court
qui sera sur le deu an t,au iardin,qui doit estre sur le derrière. De l'vn des costez d'icelle
sera vne caue,de l'autre costé seront caueaux: tout le reste sont commoditez necessai-
rcs à osfices,comme apparoist par ledit plan.

Le sécond estage est accommodé de membres manables, dont au dessus des allée,
caue,& caueaux, est vne sàlle contenant en longueur la largeur de la masse du corps,
ayant deux croisees pour vciie sur lacourt,&deux autres sur le iardin.Toutle reste est
accommodé de membres necessaires des deux costez de laditte sallc.

L'estage du galletas sera de tels membres, que le sécond estage, qui est au deffous
d'iccluy: Sur lequel sera vn grenier de la longueur & largeur que portera le comble
dudit galletas.

Toute la maço nncriedubastiment,ayant fîx toises du pied du fondement iusques
au dessus de l'entablement, qui fera sept pieds & demy de fondement, compté pareil-
lement
loading ...