Androuet DuCerceau, Jacques
Livre D'Architectvre de Iaques Androuet, du Cerceau: Avqvel Sont Contenves Diverses Ordonnances De Plants Et éléuations de bastiments pour Seigneurs, Gentilshommes, & autres qui voudront bastir aux champs ... — Paris, 1615

Seite: 16r
DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/androuet1615/0031
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile
Pour les champs.

îd
I! suÆra,quant a 1 edage des ofHces^de pauer séulementla cuidne,gardemanger,&
quelque autre p!acc:Le rede séruira pour commoditez de caues & celiers.
Quarante toises de paué fera le tout pour lesdittes offices.
Le paué des deux terraces,a(Iauoit de celle de deuant, & ceUe de derrière , renient
chacune à sépt toises,qui sont quatorze pour les deux.
Le carrelage de touts les edages,reuient à cent quatre vingts dix toisés.
La couuerturedetoutlelogisjeuientàcentsoixante&dixtoisés.
Il y aneufchemineesentoutlelogis.
Aux deux edages d audeslus les ofhce^il y a vingt & deux croisées,& huit demies.
Plus au gatletasvnze lucarnes,auec treize petites,pour lespetitsgarniers Taudedus.
Plus vnze petits iours pour les offices.
A chacune edage y a neuf trauees,& quatre poudres, qui sont dixhuit trauees &
huit poudres,pour les deux edages d'audcilus.
Plus les offices & les combles des galletas.
Pour touts les edages,trente & cinq huisséries,
- XXII.

E desféing represénte vn corps de badiment de vingt &vne toisé &dende
de longueur,sur cinq de large hors osuure, qui font cent sépt toiles & de-
mie en superdeie.
Ce corps contiét trois edagesde premier aurez de terre ed dédié a ofE-
€es, lequel ie desseigne voulté sur Ion plan : Toutefbis il sé pourra faire à plancher (a
bon sèmble. Au deuxiedne sera vnesalle^deuxchabres,garderobbeSj cabinets, Vau-
tres places^ aind que le deuxiesme plan le demondre. Le troidedne edage edant en
galletas séféra de pareilles commoditez que le deuxiesme, sinonqu au dedus de la
salle sé pourra faire vne chambre,accompagnée de garderobbe & cabinet, & ce par
le moyen de cloisbns seulement.
La couuerture de tout ce corps n ed qu'vn gros pauillon, au milieu duquel, & sur
le dedus de la saite,se couurirontles aduancements d'icelle, qui sbrtent des deux co-
dez,en deux demies circonférences,lesquelies se fermeront dedans la couuerture du
grand corps,comme les dedeings des éléuations,tant de la face de deuant, que de la
face de derrière le mondrent.
Toute la maçonnerie de ce badiment, renient à dx cents toises.
Les voudes du premier edage, reuient à cent dix toises. ,
Le carrelage des trois planchers, renient à deux cents trente teisés.
Toute la couuerture rcuient à deux cents vingt toises.
Il y a quatorze cheminees pour touts les trois edages.
Il y a tréte & (ix croisces pour les deux premiers edages, & quatorze lucarnes pour
Tedage du galletas,auec deux croisces, & quatre demies, edants és demies circonfé-
rences d'iceluy.
Il y a quinze trauees,grandes que petites,& quatre poudres au deuxiesme edage.
Plus les combles du galletas reuenant au x trauees Tvn edage.
Il y a pour touts les edages,quarante huisseries,ou enuiron.
XXIII.
E dedeing represénte vn corps de badimét de vingt & dx toises & demie
en longueur,sur quatre toises & demiç de profondeur hors œuure,& non
comprîtes les saillies des deux pauillons des bouts,ne de celuy du milieu.
Le premier edage ed ordonné à offices, lequel il faut vouder, &&ut
deseendre eniccluy du rez de terre,de quelque sépt ou huiéf pieds, tant par le grand
c(callier,edat au milieu du corps,que par les deuxpetites motees dgurees &prinsés
loading ...