Androuet DuCerceau, Jacques
Livre D'Architectvre de Iaques Androuet, du Cerceau: Avqvel Sont Contenves Diverses Ordonnances De Plants Et éléuations de bastiments pour Seigneurs, Gentilshommes, & autres qui voudront bastir aux champs ... — Paris, 1615

Seite: 16r
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/androuet1615/0031
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
i
/

Pour les champs. 16

U suffirâ,quant à l'cstagc des officesjde paucr sculemcntla cuifîne,gardcmangcr,&
quelque autre placc.Lc reste sèruira pour commodicez de caues & celiers»

Quarante toises de paué fera le tout pour lesdittes offices.

Le paué des deux terraccs,asTauoir de celle de deuant, & celle de derrière, reuient
chacune à sèpt toises,qui sont quatorze pour les deux*

Le carrelage de touts les estages,reuient à cent quatre vingts dix toiles»

La couuerturc de tout le logis.reuicnt à cent soixante&dix toises.

Il y a neuf cheminées en tout le logis.

Aux deux estages d audessus les omces,iI y a vingt & deux croisces,& huit demies.

Plus augalletas vnze lucarnes,auec treizepetites,pour lespetitsgarniers d'audessus.

Plus vnze petits iours pour les offices.

A chacune cstage y a neuf trauees,& quatre poukrcs,'qui sont dixhuit trauees &
huit poultres,pour les deux estages d'audessus.

Plus les offices & les combles des galletas.

Pour touts les estages,trente& cinq huhTerics.

XXII.

»E desseing represèntc vn corps de bastiment de vingt & vne toisè &derhic
| de longueur,sur cinq de large hors œuure, qui font cent sept toises & dc-
jmieensuperficie.

Ce corps contiet trois cstagcs:le premier au rez de terre est dediéà* offi-
ces, lequel ie desseigne voulté sur sbn plan : Toutefois il sè pourra faire à plancher sî
bonsemble.Audcuxiesme sera vne salle,deuxchâbrcs,garderobbes, cabinets, &au-
tres places, ainsî que le deuxiesme plan le demonstre. Le troifîesme cstage estant en,
galletas se fera de pareilles commoditez que le deuxiesme,iinon qu'au desfus de la
salle sè pourra faire vne chambrc,accompagnee de garderobbe & cabinet, & ce par
le moyen de cloilons seulement.

La couucrture de tout ce corps n'est quVn gros pauillon, au milieu du quel > & sur
le dessus de la salle,se couurirontles aduancements d'icelle, qui sorcent des deux co-
stez,en deux demies circonfcrences,lesquelles se fermeront dedans là couucrture du
grand cor ps,commc les desseings des éléuations,tant de la face de deuant, que de la
face de derrière le monstrent.

Toute la maçonnerie de ce bastiment, rcuientà six cents toises.

Les voulteîdu premier cstage, reuient à cent dix toises. 'û

Le carrelage des trois planchers, reuient à deux cents trente toises.

Toute la couuerture reuient à deux cents vingt toises.

Il y a quatorze cheminées pour touts les trois estages.

Il y a trétc & six croisees pour les deux premiers estages,& quatorze lucarnes pour
Testagc du galletas*,auec deux croisees, & quatre demies, estants es demies circonfé-
rences d'iceluy.

Il y a quinze trauces,grandcs que petitcs,& quatre poultres au deuxiesme estage.

Plus les combles du galletas reuenant au x trauees d'vn estage.

Il y a pour touts les estages,quarante huisseries,ou enuiron.

XXIII.

E desseing represèntc vn corps de bastimét de vingt & sîx toises & demie
en longucur,sur quatre toises & demiç de profondeur hors ceuure,& non
comprirïs les saillies des deux pauillons des bouts,ne de celuy du milieu.
Le premier estage est ordonné à offices, lequel il faut voulter, &c faut
deicendre en iceluy du rez de terre,de quelque sèpt ou huict pieds, tant par le grand
cscallier,cstât au milieu du corps,quepar les deux petites môtees figurées &prinses
loading ...