Androuet DuCerceau, Jacques
Livre D'Architectvre de Iaques Androuet, du Cerceau: Avqvel Sont Contenves Diverses Ordonnances De Plants Et éléuations de bastiments pour Seigneurs, Gentilshommes, & autres qui voudront bastir aux champs ... — Paris, 1615

Seite: 18v
DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/androuet1615/0036
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile
Liore darchite&ure
diamètre de tout se corps: !es bouts dcsquesAs respnodent sur se fnisieu de chacun des
coAez de ce p!an,qui eh s endroit d où elses sont e Asairees des quatre co Aez. Par icesses
asseeson va àcouuert, aux caues, cesiers,&eAassiers, qui montent durez de terre a
touts ses eAages, tant du sogis de la basse courte qu a ceux du logis du Seigneur. Les
sours des offices & caues, &d'iceuxeAassiers, par bas sont prinsaudessousdescroi^
sees de Pc Aage qui eA au deisus de sa terrace, scsquess couleront en gsacis ausdites ca-
nes & offices.
Au premier eAage du sogis Seigneuria!, sont quatre places voustees : Les e Aassiers
sufdits sont comprins en deux d'iccsses, & peuuent iceux escaHiers scruir pour toutes
ses parties & eAages de ce corps: car par iceux peut on asser aux greniers & comme-
ditezquiAntaudeuxiessneeAagedesa basA court: comme aussi en toutsses mem-
bres du sogis Seigneurial, e Aant sur sa terrace.
Les quatre psaces voustees (ci deisus) sont separees ses vnes des autres par se moyen
des assecs qui se trauersent : & pourront iccsses psaces, en ieur premier eAage, feruir de
caues, cesiers, & bûchers. Et au deuxiesme d audessus sont ses offices, ausquesses sont
compri As touts ses membres y neccssaires. Chacun d iceux eAages eA vouste, qui
seroit doubse vouste s vne Air s autre.
Les baAiments qui ioignent de touts co Aez s eAage des caucs & osfices, sont ap-
propriez à sa basse court,& n'ont en exaucemet que sa mehne hauteur des osfices,assa-
noir trois toi As. Iss ont pareissement deux eAagessvn sur s autre, excepté sa grange^
pressbir,& vinee,qui sont comprins au derrière du sogis,qui ont ses trois toi As susdit-
tes pour leur hauteur, tessement que leur vouste doit Apporter sa tcrrace d audesfus.
Le premier eAage d'icesse basA court Ara à psancher, & aura de hauteur dix pieds. Au
deisus Aront greniers vouhez, qui régneront de tous coAez, fors au coAé de la gran-
ge &pressbir.
Au premier eAage de sa basA court,&sur se deuant y sont les sogis,tant pour se mé-
tayer,que pour Amenants, aucc ses eAurics & eAabses. Les deux coAez à dextre & A-
neAre Antpareissement accommodez d autres eAages pour se beAais: teutesAis ce
premier eAage eAsubjet à quesquespissicrs par voyes, pour se Apport des AiHiesdu
logis du Seigneur.
Le sogis du Seigneur eA éseué en forme de donjon,au deisus de sa terrace, ayat Au-
sement vn eAage quarré,& vn autre en gassetas. Chacun de ces eAages conss Ae en vne
Asse,trois chambres,aucc chacune A garderobbe & cabinet, par se moyen des quatre
petits pauissons, eAans aux quatre coings dudit sogis. Au miheu d'iceiuy eA vne assee
pourdcAHubjcttir,tancsaAsscqueseschambres: & à s'entree eAauAvneasseeAr-
uant comme veAibuse: & aux deux co Aez d'icesse, deux eAassiers régnants de fond
encombse. Tout seprincipas corps cAcouuert Ans vnAuscombse, sur se AAc du-
ques eA vne petite terrace couuertc de psomb, auec vn petit dosine, Aruant, tant d a-
mortisAment à sadite couuerture que d vne guette, ou pour mettre vn horloge.
Is y Audra monter par vne petite montée, gaignec au bout de se Aassier.
La cso Aure de sa court A peut Aire de pierre, A bon Ambsc, ou de terre, y AiAnt
vne forte haye ou espastier, ou bien vn parappes de terre, éseué de trois ou quatre
pieds. Es quatre coings A peut Aire, A on veut,quatre petits forts ronds,ou quarrés de
pierre, dont s'vn pourra seruir de cosombicr: on pourra Aire ses autres moindres, qui
ieruiront à quesqucs comoditez,& Aront pour sa deAnce du Asse.Ie ne mets en mon
cascus se toi&ge de sa maçonnerie des csoAures,ni des petites AiHies eAants es coings,
ss A peut prattiquer en quesque coing de sa basA court vne mare pour sebeAaih
La maÂe de toute sa sargeur des baAiments de sa basA court, comprins ses caues &
ofsices, depuis se fondement iusques à sa terrace, ou court du Seigneur, qui sont ses
trois toiAs d'éseuation du rez de terre de sa basA court, prenant vne toiA de fonda-
tion , se tout renient à neuf cents vingt toiAs.
Les
loading ...