Androuet DuCerceau, Jacques
Livre D'Architectvre de Iaques Androuet, du Cerceau: Avqvel Sont Contenves Diverses Ordonnances De Plants Et éléuations de bastiments pour Seigneurs, Gentilshommes, & autres qui voudront bastir aux champs ... — Paris, 1615

Seite: 23v
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/androuet1615/0046
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Liure cTàrchke&ure

Plus huit vingts dix huisTcrics, pour tous les cstages du logis*

XXXIIIL

, E bastiment n'est de gueres dissemblable au précèdent, & est coprins dans
vn quaré,qui est quelque peu imparfait,parce que d'vn costé sur la largeur
d'vn bout de pauillon à autre, y a quarante & trois toises, & sur là profon-
deur quarante, quifont dixsept cents vingt toises desuperficie,reuenants
à vn arpent & demy, cinq perches de terre,vn peu moins.

L'édifice est composé de quatre corps de logis, enrichy de six pauillons, quatre aux
quatre coings, vn sur le milieu du corps de deuant, qui est l'entrée, ou portail : l'autre
sur le milieu du corps de derrière. La court a vingt & quatre toises & demie de lar-
geur, & vingt & quatre en profondeur, n'estant ce bastiment de petiteentreprinse:
car outre ce que dcmonstrc le de(Teing,il faut entendre y auoir encor vn estagedans
terre,qui seruira pour les officcs,caues,& celiers: ausquels du rez de terre faudra deseë-
dre par les escalliers de cinq à six pieds: &c faudra qu'iceluy estage soit voulté. Au con~
traire durez de terre faudra moter quatre ou cinq pieds par lesdites montées & escal-
liers, pour aller au premier estage au deisus desdittes osfices.

Les trois corps de logis, assauoir celuy de deuant & les deux du dextre & senestre
n'ont qu'vn estage, & le galletas dessus. Le corps de derrière a deux estages, auecsbn
galletas dessus.

Les trois pauillons estants sur le corps de deuant, sont de deux cstages, & le galle-
tas dessus.

Les trois pauillons du grand corps de derricrc,sont éleuez de trois estages,& le gal-
letas dessus.

Le corps estant à dextre en entrant à la court est vnc gallcrie à arcades, & voultec,*

ayat au dessus vne autre gallerie en galletas: laquelle a deux saillies dessus pillastres sur

lacourr,pouryprattiquerdcuxpetitscabinetsquivoudra,oubiéleslaissercnterrace.

L'autre costé opponte, est vne grande (aile de vnze à douze toises de longueur, &

de cinq & demie de largeur, garnie de chacun costé de commoditez y neccfîàircs.

Toutes les commoditez,tant des pauillons que des corps de logis, sont facilesà re-
marquer sur le plan.

Pour le regard de la court, il y a quatre parterres de iardins, à l'cntour desquels ré-
gnent des allées qu'il faudra pauer,ou bien iî quclqucs-vns trouuent la place plus belle
en court sans iardins, il se peut faire àleur volonté.

Toute la maçonnerie de ce bastimcnt,reuient à trois mil quatre centsquatrevingts
toiles.

Le carrelage de touts les estages, reuient à quinze cents soixante toiles.
Les voul tes de l'estage des osfices & caues, contenants toute la concauité de dessbus
le logis, reuiennent à huit cens soixante toises.
La voulte de la gallerie, reuient à cent toises.

Lacouuerturc de tout le bastiment, reuient à neuf cents quatre vingts toiles.
Il y a en touts les cstages du bastiment, cent dix croisees, & vingt & quatre demies^
auec enuiron seize petites fenestres bastardes.
Il y a cent trois lucarnes, auec huit petites.
Plus cinquante & quatre cheminées par le tout,

Plus huit vingts huisseries pour tous les estages du logis, coprins celuy des offices.
Il y a au premier estage soixante & quatre trauees, tant grandes que petites, auec
vingt & quatre poultrcs. Au deuxicsme estage trente & vne trauee, & quatorze poul-
très. Et au troisîesme estage pour les pauillons de derrière, dixhuit trauees, & huit
, poultrcs, tant grandes que petites.

Plus les combles des îîxpauillons, & les conibles des quatre corps*

XXXV.
loading ...