Androuet DuCerceau, Jacques
Livre D'Architectvre de Iaques Androuet, du Cerceau: Avqvel Sont Contenves Diverses Ordonnances De Plants Et éléuations de bastiments pour Seigneurs, Gentilshommes, & autres qui voudront bastir aux champs ... — Paris, 1615

Seite: 24r
DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/androuet1615/0047
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile

Pour !es champs.
XXXV.
E baAimenteA en maniéré de Art,&d'vne Arme fonde , pôle sur vnd
masA quarree de quarante toiAs de long sur chacune face, qui font Aize
centstoiAsen Aperhcie, reuenant à vnarpent, quartier&demy, buid
perches & demie de terre,vn peu moins: non comprins les Aillies des qua-
tre raueiinscAants es quatre angiesdmeUe place ( laquelle eA circuie d'eauëdc touts
coAcz) ny auÆ la Aitlie du fond du tallut.
La court eA pareil Ament ronde de dixbuid toiAs de diamètre, qui font cinquan -
te & quatre toiAs de circonférence,ou enuiron.Le diamètre de la maAe ronde du ba-
Aiment a par le dehors trenre toi As, reuenant à quatre vingts dix toiAs de tour, non
comprins As Aillics des quatre pauiHons aAis&poAz dedans la mai A de A maçon-
nerie ronde: lvn d'iceux pauiHons sur le deuant, l'autre sur A derrière: les deux autres
es deux coAez, l'vn à dextre,l'autre à AneAre, ausquels A ioignent quatre corps de lo-
gis, que i'appeüc la malle ronde.
AcauAqueAbaAimenteAd'vnehgureronde, poAsurvnemasA quarree, A A
trouue aux quatre coings quatre angAs vuides, où ie delAigne quatre petits parterres
eu iardins, auec des aHees à l'entour d'iceux, qui A vont rendre à chacun des rauelins
cAants es coings de laditte malA.
Les quatre pauiHons quarrez, sont éleuez de deux eAages, & couuerts en maniéré
de doAne, vne petite tube ou ianteme en forme quarree au deAus : & en iceux eAages
Ant A^mcmbres&commoditez deAeignees Ar A pian.
Entre iceux pauiHons Ant pareiHement As quatre corps A Aits en etreon Arence,
éleuez d'vn eAage AuAmcnt, Asquels Aront vouitez, a eau A qu'au deAus Ant retra-
ces,par A A uelAs on va des quatre pauAtons i'vn à l'autre. Les quatre corps en circon-
férence Aruent de commoditcz,qui Ant auAi deAeignez Ar le plan.Iceux corps Am;
enrichis, tant par dedans la court que par le dehors du logis, d'arcs, dans Asquels Ant
compriAs les veties pour As membres de dedans,
CedeAeingaeAé Ait plus pourinuentionàpiaibrqu autrement, touteAisiceAy
eAant Ait, ne laiAeroit de donner commodité & contentement.
Au deAbus de toutelamaAe delà maçonnerie, A peuuent Aire & prattiques les
o AAes :touteAis au calcul ie n'en ay Ait nul compte, ains AuAmentd'vne toiA de
Andation au de Abus du rez de terre de la court.
Les rauelins & pants des talluts, Ant de trois toiAs, depuis A Andement iusques à
lappuy, au deAbus du cordon, & reuiennent, tant iceux rauelins que courtines a Apt
cents vingts toiAs,
La maçonnerie de tout A ba Aiment, aAàuoir As quatre corps quarrez, compre-
nant depuis A Andement iuApes à l'entablement huit toiAs, reuiennent à nul cinq
cents toiAs.
Les quatre corps en cireonArence, a prendre depuis A pied du Andement iusques
à l'entablement cinq toiAs de hauteur, reuiennent à cinq cents toiAs de mur.
Les voultes d'iceux quatre corps en drconArcncc,reuiennent à deux cents Aixan-
te toiAs.
Le carrelage des pauiHons quarrez, ayants chacun trois eAages, chacun d'iceux
pauiHons reuient à cent Aixante toiAs, qui cA pour As quatre en Amble, Ax cents
quarante toiAs.
L'eAage des quatre corps en cireonArence, Ara carrelé par A bas, reuenant le car-
relage de chacun corps a quarante & cinq toiAs, qui eA pour As quatre corps, neuf
vingts toiAs.
Ledit eAage Ara voulté pour porter la terrace,que ie desAigne au ddAs iceluy, la-
quelle! entene Are pause, A paué de laquelle reuiendraa neuf vingts toiAs, comme
v ''- " E ij
loading ...