Androuet DuCerceau, Jacques
Livre D'Architectvre de Iaques Androuet, du Cerceau: Avqvel Sont Contenves Diverses Ordonnances De Plants Et éléuations de bastiments pour Seigneurs, Gentilshommes, & autres qui voudront bastir aux champs ... — Paris, 1615

Seite: 25v
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/androuet1615/0050
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
. Liure d'architedure

Le bastiment est compose de quatre gros pauillons ,& de quatre corps (comme de
galleries) entre iccux fermants la court, laquelle a quatorze toises & demie en quarré.
Aux quatre coings,ouanglcsd'icellccourt,sont quatre montces,vne à chacun coing,
lesquelles sont en forme quarree par le dehors, & rondes dans ceuure de huit à neuf?
pieds de diamètre seulement.

Chacun pauillon a neuf toises & demie en quarré hors ceuure. Les quatre petits-
corps entre iceux pauillons ne sont de mesme longueur,d autant que celuy de deuanc
& celuy de derrière ont de longueur quatorze toises & demie.

Les deux autres corps estants à dex tre & senestre,ont de longueur vnze toises dans
.ceuure,sur treize à quatorze pieds de large. Iceux petits corps sèruentde gallcrics &
pasTages, pour d'iceux aller es estages des quatre pauillons.

Chacun pauillon est de deux estages, & le galletas desTus.

Chacun petit corps d'entre iceux «l d'vn estage, & vne terrace deslus*

DesTous touts les corps sont les offices, ausquellcs on deseendra du rez de la court
par les quatre montées susdittes de quatre à cinq pieds. Au contraire, on montera du
rez de la court cinq ou six pieds, pour aller au premier estage de touts les corps.

De l'cstage bas dediéaux offices, lesiours le prendront au dessous des croisecs des.
premiers eftages, quise feront en glacis, & s escouleront dans les offices &commo-
ditez d'icelles.

Pour le regard des departemens des membres, tant des pauillons que des petits
corps, ils sont desTeignez sur le plan.

Il se trouue quatre places sur les terraux, entre les pauillons, au deuant des petits
corps, à cause de la saillie dcsdits pauillons, au squels ie figure & desTeigne quatre pe-
tits iardins, ou parterres.

Il est vray qu'au liure des soixate leçons de pcrspedtiuc, que say fait par cy-deuanr^
i'ay éleué sur la veuë du costé, vne éleuation respondante à la forme de ceste-cy, mais
l'intelligence du plan n'y est point desseignee: ce que i'ay voulu faire en ce volume,
pour déclarer amplement la commodité & force en quoy ilpourroit se consïster.

Les rauclins& courtines, auec leurs éleuations du fondement iusques au haut du
parappel, reuiennent à mil toises de muraille de quatre à cinq pieds d'epesTeur, sans
les saillies du tall ut.

Toute la maçonnerie, à prendre du pied du fondement iusques à l'entablement
huit toises, comprins les trois estages,afîauoir celuy des osfices,& les deux estages des
commodirezauec le galletas,le tout reuient à seize cents cinquante toises. *

Les huit petits forts, à prendre du pied du fondement iusques au desTus de 1 appuy
des terraces six toises, plus les huit demies circonférences éleuees auec les montées, le
tout ensemble reuient à huit cents toises.

Les voultes de tout le premier estage des osfices, tant des quatre pauillons que des
quatre corps en iceux, reuiennent à cinq cents toises.

En l'cstage des offices, vne partie pourra seruir dccaues&celiers, qu'il ne faudra
point pauer ne carreller, l'autre partie seruira de (allé commune, de cuisine,sommel-
Icrie, fournil,& autres choses dont vne partie se pourra carreller,& les cuifînes pauer,
& de ce ie n'en ay point (ait de calcul.

Le carrelage des trois estagesdes quatre pauillons,reuiet àscptcents soixate toises.

Le carrelage des deux estages des quatre corps, entre les pauillons, reuient à sepe
vingts dix toises.

Lacouucrture des quatre pauillons, auec les quatre montées, reuient à quatre
cents soixante toises.

Il y a six croisees à chacun estage de pauillon,qui sont douze pour les deux estages;
tellement que pour les quatre pauillonsensemblc, y aura quarante & huit croisees,
non compté les fenestres donnants iours es osfices.

Plus
loading ...