Androuet DuCerceau, Jacques
Livre D'Architectvre de Iaques Androuet, du Cerceau: Avqvel Sont Contenves Diverses Ordonnances De Plants Et éléuations de bastiments pour Seigneurs, Gentilshommes, & autres qui voudront bastir aux champs ... — Paris, 1615

Seite: 26r
DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/androuet1615/0051
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile
Peur Les champs. 26*
P!üs au galletas Je chacun pauillon,y a huit iours couuerts eh ds confct ehces:pour
îes quatre pauillons ensemble y en aura trente & Jeux.
Pius aux quatre montées , vingt & quatre petites feneRrcs.
H y aura huit trauees à chacun eRage Je pauiüon, qui (ont seize trauees pous les
Jeux cRages d vn chacun, Je sorte que pour touts les eRages des quatre pauillons en-
semble , y aura sbixante & quatre trauees.
P!us faut trente & s!x pouitres pour toutes !es trauees cy-deuann Plus !es combles,
reuenants au nombre Jes trauees J'vn eRage, & ics quatre petits JoRncs des montées.
Ii y aura cent huiReries, ou enuiron en touts les eRages Ju logis.
Hyapour chacun eRage seize cheminees, qui sont trente & Jeux pour les Jeux
cRages,auec huit à FeRage Jes offices., qui seroien t pour tout le lieu, quarante.
XXXVIII.


E baRiment conRRe en vn quarré Je vingt& huit toises Je long sur chacun
coRé, qui font sept cents quatre vingts quatre toises en superhcie, reuenats
à Jemi arpent, Jemi quartier, huit cor Jes Je terre, & quelque peu J auanta-
ge,sans les saillies,esquelles font comprinses les e (cahiers, allées & doRnes.
CeReplaceeRfermee defoRcz, circuifantstout le lieu, & ses saillies sélon leur
tour. Au milieu cR la court Je quatorze toises en quarré. Sur chacun pan Je la courte
eR vne Jemie circonférence brisee, pour JiuerRRer la court Je son quarré, laquelle
eR fermee Je quatre corps Je logis, éteuez J vn eRage seulement Ju rez Je terre, & le
galletas deRus. Au Jdlbus se peuuent faire Jes ofHces, Jesquellesie n en fay monRre
au Jesleing, ni compte au calcul Je la Jespensè. Fay mis ce baRiment en ce deRcing,
plus pour plaiRr&diuerRté, que pour autre chose.
Ce heu, outre ses baRimenrs & le foRe, a vne allée Je neuf pic Js Je large, régnant
tout autour le logis parle dehors,ayant sbnappuy & regard sur les fbRez.
Pour le regard Je la Jeclaration Jes membres Jes commoditez Ju dedans, le plan
vous en fait ample JemonRration, suyuant aussi la Jeclaration & intelligence que ie
vous ay sait par cy^deuant Jes autres baRiments, par Idquels vous pourrez aisement
entendre, tant ceRuy, qu au très plus Jifhciles.
Sur ce present pian, Fay éleué deux éleuations geometralement Jesseignees, F vne
Je la sace Ju dehors,Fautre de la face Ju dedans,separee parle milieu,sur la ligne dia-
métrale trauersante.
Outre icelles éleuations, Fen aydeReigné vne Jetouc le contenu Jelamasîe en
perspediueRmla veuë JucoRé, à laquelle sevoid partie Ju dehors, & partie du Je-
dans: Et au deRus eR deRëigné geometralement,en aRez grand JeReing,Fvn Jes pans
de la court, pour vous monRrer plus amplement For dre Je FarchitecfureRes autres se
suyuent touts de pareille ordonnance.
Tout ce hcu,comprins les talluts,tant Ju coRé Ju baRiment que Je la contrescar-
pe, qu'ausR Je tout le toilage Ju lieu, prenant vne toile de sondement seulement, le
tout renient à Jeux mil sept cents cinquante toises.
Le carrelage des deux planchers, &Fallee régnante à Fentour le logis, renient a
sept cents toises.
La couuerture de touts les corps ^ auec touts les dosmes, renient à Rx cents toises^
ou enuiron.
Il y a au premier eRage quarante & huit trauees, & vingt & quatre pouitres ; au sé-
cond eRage y a les combles.
En tout le logis il y a trente & deux croisees, sans les petites veuës Jes JoRnes.
En tout le premier eRage, il n y a que treize chemmees, qui ne voudra faire sèmit
sc galletas de commoditez pareilles a FeRage de deRbus, auquel y faudroit autant de
cheminees.
loading ...