Androuet DuCerceau, Jacques
Les plus excellents bastiments de France (Band 1): Monographie — Paris, 1868

Seite: 37
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/androuet1868/0037
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LE CHASTEAV

DE S. GERMAIN EN LAYE

ïgj^zpsp e Bastiment est assis sur vu lieu allez hault esseué, prochain de la riuiere
îs/»^wé ^e ^e'ne> '' c'nc! H'eues de Paris. Celle place a esté tenue par les Anglois
L\Ililw durant leur seiour en France. Depuis eux estant dechalsez, elle
&$&&!&%$ demeura quelque temps sans entretien. Or est-il aduenu, que le Roy
François premier, trouuant ce lieu plaisant, feit abbatre le vieil bastiment, sans
toucher neantmoins au fondement, sur lequel il feit redreiier le tout comme on
le voit pour le iourd'hui, & sans rien changer dudît sondement, ainii que Ion
peult cognoillre par la Court d'vne allez saunage quadrature. Les paremens
tant dedans que dehors, & encongnures, sont de brique assez bien accouilree :
& y ertoit ledit Sieur Ro}r en le ballilsant si ententif, que Ion ne peult presque
dire qu'autre que luy en fust l'Architecte. En aucuns corps de ce logis y a .
quatre eltages. En celuyde l'entrée y en a deux, dont le deuxiesme est vue grande
salle. Les derniers eflages sont voultez : chose grandement à conliderer, à cause
de la largeur des membres. Vray est, qu'à chaseun montant y a vue grolle
barre de fer, trauersant de l'vn à l'autre, auec gros crampons par dehors,
tenans lesdires voultes & murailles liées ensemble, & fermes. Sur ces voultes,
& par tout le deslus du circuit du bastiment est vne terrace de pierres de
liais, qui fait la couuerture, 'lesquelles portans les vnes sur les autres, &
deseendans de degré en degré, commencent du milieu du hault de la voulte vn
peu en pente, iusques à couurir les murailles. Et est celle terrace, à ce que
ie croy, la première de l'Europe, pour sa façon, & chose digne d'ellre veuë
&. conlideree. Ce lieu est accompagné d'vn bois, qu'on appelle la Forell de
Haye, en laquelle le mesme Roy François seit baltir vn logis, nommé la Muette,
duquel nous parlerons en son endroit. Outre plus il y a vn iardin de bonne
grandeur. Dauantage, la veue d'iceluy du collé du Midi esl autant belle que Ion
sçauroit délirer : comme ainsi soit, que de ce Chaileau on voit l'assiette de Paris,
Montmartre, le Mont Taluerien, S. Denys, & pluneurs autres lieux allez
lointains. Ledit bastiment est accompli de ses solsez regnans entour, de huiét
toiles de large, dans lesquels ellvn ieu de paulme. A l'entrée ell la balle court,
fermée partie de cloilures, & corps de logis bien (impies, &- en Scelle vne
fontaine. Apres la mort dudit Roy François, vint à régner Henry deuxiesme, son
fils, lequel pareillement aima le lieu. Ainn ce Roy, pour l'amplisier de beauté
& commoditez, seit commencer un édisice joignant la riuiere de Seine, auec vue
Terrace, qui a sou regard sur ladite riuiere : ensemble les sondemens d'vn
bastiment en manière de Théâtre, entre ia riuiere & le Chaileau, comme verrez
par le plan que ie vous en ay delsigné. En la routte principale du bois, & allez
prochain du lieu, ell vne Chapelle nensue, couuerte en dôme. Pour venir
de Paris en celle maison royale, il sault palier trois ou quatre bacs, li ce n'ell
que sortant du droiét chemin, vous euhiez la subiection de ces pallàges d'eaux.
Au relie, par les plans & donations vous verrez & entendrez le contenu du
lieu.
loading ...