Androuet DuCerceau, Jacques
Les plus excellents bastiments de France (Band 1): Monographie — Paris, 1868

Seite: 42
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/androuet1868/0042
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LE CHASTEAV DE VERNEUL

ERNEVL est vn liea ailis en Picardie, à vn quart de Heuë de
la Forcit de Hallatre, & autant de la riuiere d'Oise, à deux
lieues de Senlis, &. douze de la ville de Paris. Là elt vn vallon
de grand platsir, ayant des deux collez comme deux mon-
taignes. Dans ce vallon ell le vieil Challeau, sort commode,
& d'asl'ez belle moudre, comme pouuez veoîr par le plan &
eleuatîon que ie vous en ay desseigné. Ce lien citant à monsieur Philippe de
Boulinuillier, homme fort amateur de l'Architecture, il eut delir d'y faire
quelque œuure (ingulier : de sorte qu'il seit commencer vn edilice sur l'vne
des lusdites montaignes deuers le Parc, qui est le collé mesme, où elt balty
l'ancien logis. Et ainsi deslèignant premieremciu la court de dixluiît toiles en
quarré, sa délibération sut de drellêr quatre corps de logis entour icelle,
luyuant l'Art d'Architecture, comme apparoiit par ce qui en elt saict : il que ie
puis dire auec ceux qui le cognoillént en telle besongne, qu'elle ne trouuera
gueres sa séconde. En outre, auoît ordonné places csdîrs quatre corps, du costé
de la court, pour y eilablir par ligures entières les quatre Monarchies, ainsi que
le commencement au coilé de la gallerie, le demonftre. Ce balliment a l'on
regard d'vne part, sur le val, & de l'autre oppolke sur le parc, qui ell vne
plaine. Or de dire l'oecaiion, pourquoy le susdit seigneur commença vn tel
édisice, ie ne pente point qu'elle snst autre, Gnon que faisant les follez ou
précipices, il prenoit la pierre dedans, qui ne ltiy coultoit qu'à tailler : ioinct
que celle pierre est tendre, & s'endurcit de nature auec le temps, mile en
œuure, estant de celle qu'on appelle communément Trolly, ou S. Leu. Quant à
cognoillre aulli de quelle ordonnance deuoit élire conduit le bastiment, non
seulement pour le regard de la maçonnerie, mais pour les commoditez &
plaisirs, qu'il auo'it accommodez au val, ensemble la richesse des saces, & autres
particularitez du lieu suyuant sa délibération, cela le pourra sçauoir par les
plan & montées generalles, & desleins que vous ay sigurez. Depuis acluenant
celle maison à monieigneur de Nemours, qui de long temps deliroir auoir
quelque belle place en France, & n'en trouuant de plus propre à son gré :
l'ayant dy-ie à soy, y a ia sait saire, au lieu de deux petits pauillons entamiez
à chacune encoîgneure du balliment par le dehors, vn grand pauillon, qui
sont quatre pour tout l'édisice. Mais pour plus esclarter l'ceuure, l'on intention
e(l de dreller sur le déliant, vers le val, vne salle de trente toiles de long sur
cinq de large, & vue chambre à chaque coilé, reuenantes à la largeur de la
(aile, le tout couuert en tenace, & ayans vu mesme regard : de manière que
sortant du logis neuf, on entrera en la terrace, regardant rouliours vers ce
val : qui rendra vne grande beauté, attendu que le vallon cil accommodé de
iaidins, canaux, allées couuertes d'aulnes, & toutes circules d'iceux canaux,
auec vn estang entre lesdits iardius, & le bourg. Quant elt des allées, il y en a
deux principales : l'vne, de bonne longueur: & l'autre, que ledit seigneur de
Nemours a sait continuer iusqucs à vn Moulin, citant au bout de l'estang : en
sorte qu'elle circuit du collé du val la montaigne opposîte à celle du balliment.
Il y a d'auantage, nliàuoir, que celle montaigne est la garenne : &. l'autre, où elt
asfîs le bastiment, c'est le Parc, (au milieu duquel elt la venue au Challeau par
vne routte droietc) accommodé d'allées sort plaisantes & diuerses : d'autant que,
iacoit qu'elles soicut à niucati, cïles ne huilent d'aller en montant & descendant,
par le moyen qu'aux angles, & au milieu d'aucunes d'icelles se trouuent de
petits escalliers : & sont ces allées ainsi pratiquées pour monter du vieil Chalteau
au neus, & du neuf deseendre au vieil, & comprises dans le bois dudiî Parc,
èc sermées tant pardclUis, que de collé & d'autre : tellement que considerant
le tout, me reuenoient en mémoire ces Labyrinthes anciens. Le Parc elt de
bonne grandeur, lequel n'est toutefois remply de bois : & dans iceluy vn
vallon, enrichi de plulieurs autres belles allées couuertes d'arbres, auec vn
Dédains.
loading ...