Androuet DuCerceau, Jacques
Les plus excellents bastiments de France (Band 1): Monographie — Paris, 1868

Seite: 60
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/androuet1868/0060
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LE CHASTEAV DE CHAMBOVRG

, il bastiment ell situé en vue plaine, à quatre lieues de la ville de
) Blois, du codé d'Orient, prochain d'vne lieue de la rîuiere de

Loire. Le logis cil accompagné d'vn bois aile-/, grand. Au pied d'iceluy
w-^-iT© logis du collé de la riuiere, se presente vn marest aucc vu canal, par
le moyen duquel Ion pourrait pratiquer de grandes beautez, & qui donneraient
beaucoup de contentement. La commodité du dedans a elle ordonnée auec
raison & seauoir. Car au milieu & centre est vu escallier à deux montées, percé
à iour, & entour iceluy quatre l'allés, desquelles Ion va de l'vne à l'autre, en le
circuiliant. Aux quatre encoigneures d'entre chaque lalle y a vn paullon, garny
de chambre, garderobbe, cabinet & montée. Plus es quatre coings de la malle
de tout le bastiment se voyent quatre groilés tours, garnies à chaseun eilage de
toutes commoditez, comme chambre, garderobbe, priuez, cabinets, 6c montée.
Cell édisice a trois estages, (ans le galletas ellant aux quatre pauillons, & es
quatre tours. Les quatre salles du troisieme eilage sont voûtées, sur lesquelles y
a quatre terraces régnantes à l'entour l'escallier, ainsi que les salles. Quant à
l'escallier, il règne en haulteurau destus d'icelles, sélon l'ordonnance que ie vous
en ay siguré par les desteins des eleuations. Oukreplus, autour de ce corps de
logis, que ['appelle dongeon, eil la court régnante en trois collez, qui sont
fermez de baslimens, dont les bas estages seruent d'ossices : & le dess'us, ce sont
terraces, qui ont esté ainsi ordonnées pour garder les veuës dudit dongeon. Es
encoigneures de ces derniers édisices vous voyez par dehors quatre grosiês tours,
pareilles à celles du dongeon, dont les deux les plus lointaines ne sont auancees
que iusques au premier eilage, encores qu'au dessein de l'eleuation ie les
aye faites : Et aux deux cortex plus prochains du mesme dongeon, sont elleuez
les estages au dest'us des terraces, d'vne certaine longueur : à l'vne desquelles
cil comprinse vne salle, garderobbe & montée, & à l'autre, chambres et garde-
robbes, et ce à chasque estage : (i que à chaque angle d'iceux par dedans y
a vne montée en la court, de fort bonne ordonnance, qui sert pour la com-
modité des membres prochains. Ce Challeau fut cdilié par le Roy François pre-
mier : lequel saisoit seruir pour sa demeure l'vn des deux baslimens esleué sur la
terrace. Tout l'édisice ell admirable, à cause de celle grolse malle, & rend
vn regard merueilleusement: superbe, à l'oecasîon de la multitisde de la besongue
qui y est. Quant au iardin, ce n'est rien, & ne respond en saçon quelcon-
que à la magnisicence du bastiment : iaçoit que qui vouldroit l'augmenter, il y a
allez pour l'amplisier.
loading ...