Androuet DuCerceau, Jacques
Les plus excellents bastiments de France (Band 1): Monographie — Paris, 1868

Seite: 72
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/androuet1868/0072
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
FOLEMBRAY, dit LE PAUILLON

olembRay, autrement dit le Pauillon, eil assis à demie lieuë près de
Couily, deuers Septentrion. Ce lieu est comme en vne plaine,
édifié par le feu Roy François premier du nom. Du depuis il a
cité bruiîé en partie par les Hannuyers, comme verrez par le
désiera d'eleuation que ie vous en ay siguré. Quant eil: du logis, il n'est mal
basty, aîns, qui plus eil, garny de beaucoup de commodité/.. Il y a entre
les autres vn beau iardiu auec le parc, qui contient plus d'vne grande
lieue de tour : & ce sont à la vérité les deux choses plus remarquables de
celle maison. Touchant l'occasion de ce bailiment, ie croy qu'elle n'a elle
autre, que le Roy François le trouuant quelquesois à Couily, commanda
de le saire, comme pour Iuy seruir de retraite & changement : ioincT: que
la situation en est fort belle. La court se monllre de belle grandeur,
contenant quarante toises de long : en laquelle longueur y a plusieurs
aisances. Outreplus, vous y auex vne auanteourt fermée, d'où l'on va au
parc : & vne terrace du collé du iardîn, ioignant le logis, qui cil d'allé-/,
bonne grâce : d'autant que premier qu'entrer audit iardiu, en sorçant du
Chaileau Ion trouue la terrace, & d'icelle on deseend au iardîn. Il eil bien
vray, que le brullement a grandement caule le degail de ce lieu, auquel
mesme on n'a point depuis touché : comme ainsi lbit que la terrace semble
auiourd'huy pluïtoit vne allée de pré qu'autrement, par faulte d'entretien,
encores que l'ordre & saçon d'icelle ne lailse de décorer le logis. A l'entrée
du Chaileau eil vn ieu de Paulme, de bonne grandeur. De toutes lelquelles
particularité-/, pourrez élire satissait par le plan icy representé.
loading ...