Annales de la regénération politique de la monarchie Françoise: ou: recueil abrégé de ecrits & faits les plus remarquables, concernant l'Assemblée Nationale de la France — 1.1789 [VD18 90309952]

Seite: 13
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annales_monarchie_francoise1789/0017
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
— 13 —

., est le choix de ses ossiciers. » . L'Amsvi-
>, biiiré de l'ossicier qui ne pousse pas la prévarica-
„ non jusqu'à la grôssièrete , n'est plus dans la
„ main Royale , il faut lui faire sou procès & que
„ ce procès soit ïnsrr&it & jugé par la compagnie

dont est l'acusé . . . Par là, peu de fautes
„ sont punies, peu de défauts sont corrigés . .
„ Par là, on voit de tous cotés négligence & in-
„ fidélité dans la chose publique. . . .

Ces opérations financières , jointes à celles qui
tendoient a franchir toutes les bornes de l'Auto-
rité Royale, „ reduifîrcnt les Grands,"bien entendu
ceux qui ne tenoient pas à la Cour ou à quelque
personne favorisée „ jusqu'à perdre le courage &

l'émulation de se diifinguer. . . . La NoblesTe

fût ruinée jusqu'à ne pouvoir plus subliller que
„ par des mesaliiances & d'autres démarches qui
„ i'avilisent — & les Peuples furent sournis

au point, de n'avoir plus la force de connoitre
„ leurs véritables intérêts — de baiser les fers
„ dont ils étoient enchainés "

Nous passons sous sîlence l'employ que la gran-
deur d'ame que ce Roy tant loué n'a pas dédaigné
de faire des deniers extorqués à ses fidèles Sujets
pour assouvir ses desirs ambitieux ou voluptueux ,
pour établir ses Enfans naturels & pour enrichir
ses favoris.

Ces traits sufnsent, ce nous semble , pour ju-
ger du mérite politique de Louis le Grand; Ajou-
tons
loading ...