Annales de la regénération politique de la monarchie Françoise: ou: recueil abrégé de ecrits & faits les plus remarquables, concernant l'Assemblée Nationale de la France — 1.1789 [VD18 90309952]

Seite: 23
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annales_monarchie_francoise1789/0027
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
semblées des Erats généraux sont choisîs par la na-
tion même qu'ils réprésentent, au lieu que c'eil le
Roy qui choisit ceux qu'il veut bien convoquer
pour une Alsemblée de Notables. L'importance
<le cette disttncrioû elr palpable. Il s'en suit que la
Cour préfère toujours les dernières aux premières
ou générales — Il s'en siât encore que non seu-
lement le gros de la Nation, mais aulîî ceux d'en-
tre les Notables où Personnes de qualité ou de con-
dition qui ne sont pas choisies, n'en sont pas tou-
jours bien contents. Les uns le méfient de ceux
rtoxquels le sort ou plutôt la Politique du Cabinet
du Roy a été favorable , les autres trouvent leur
amour propre humilié par Fexchïsicm qu'on ieui
fait. Au 1H l'mstoire prouve alTcs que les avanta-
ges que ces Alsemblées particulières ont procurés
troumoient ordinairement au profit de la Cour ou
des Notables mêmes 3 rarement les non - nota-
bles ou le commun peuple en retiroient quelque
Fruit.

D'ailleurs il nous paroit que l'Assembleé des
Notables ne réprésente proprement qu'un Conseil
National, dont les Membres n'ont purement qu'une
voix amfttltativei tandis que le Roy détermine de
sa pleine pui siance , ce que la Nation doit obser-
ver ; Au lieu que les Etats généraux se croyent
autorisés à* déterminer eux mêmes les mesures â*
prendre pour parvenir au bût de leur convocation.
On sentiia bien la grande différence que cela fait

B 4 qnànt
loading ...