Annales de la regénération politique de la monarchie Françoise: ou: recueil abrégé de ecrits & faits les plus remarquables, concernant l'Assemblée Nationale de la France — 1.1789 [VD18 90309952]

Seite: 35
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annales_monarchie_francoise1789/0039
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
en parlant des disserens Membres qui composoienc
le Corps de l'AsTemblée de Notables* On le ni
bien qu'avec ces lumières on ne reforme pas les-
vices grissés dans le Gouvernement d'une grondé
Monarchie ; ,, Cependant ces seigneurs ne voulu-

rent pas être des spectateurs oiiî.s sur la scène
-, brillante où on les avoit appelles" continue notre

auteur „ Ils voulurent dire leurs avis & pour s'en
,, procurer les lumières , les uns eurent recours à

des Magislrats, les autres à des hommes interes-
„ sés aux; parties de l'Adminidration qu'on Youioit
„ reformer, qui par cette raison s opposoient aux
„ nouveaux plans. Les Prélats avoient du Zèle &

des lumières j mais en général le Cierge tient

beaucoup à ses prérogatives. "
La perte de M. de Calonne fût donc inévitable,
Il fût renvoyé dans Jes premiers jours du mois d'à*
vril > îhns néanmoins que la clrose publique v gag-
nât rien. Il eut M. Bouvard de Fourqueux pour
iliecesieur. Après sa retraite M, Necker publia is».
jïïffificàtïôri. "C'étoit une reponse à un Mémoire
presenté aux "Notables par M; de Calonne qui dt-
voir donner le coup mortel à la réputation de M.
Necker. Ce dernier dans cette reponse faisoit voit
d'une manière victorieuse qu'à l'époque où il sor-
tir du Miniltère, au mois d'Avril 17S3. il y Mvoii
une -parsaite égalité entre la recette & la depense î
que les revenus de l'Etat avoient enfuite augmenté
de go Millions deux cent mille livres j Mais que

C 2 ke
loading ...