Annales de la regénération politique de la monarchie Françoise: ou: recueil abrégé de ecrits & faits les plus remarquables, concernant l'Assemblée Nationale de la France — 1.1789 [VD18 90309952]

Seite: 46
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annales_monarchie_francoise1789/0050
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
prunt graduel de 420 Millions, le Garde des Sceux
leur permit d'eiperer que le Roy comoqueroit bien
les Etats Généraux, niais que Sa Majesté vouloit
juger elle leule de l'utilité & de ia necelîtté de leur
convocation; Mais il y ajouta : que les princi-
„ pes, univeriellement admis par Li Nationetoieïït :
„ qu'au Roy senl appartient ia puisiance souveraine
„ dans sou Royaume : qu'il n'est comptable qu'à
„ Dieu seul de l'exercice du pouvoir supreme ...
„ que le Roy est le Chef-Souverain de la Nation;
„ enfin, que le pouvoir législatifs rejïde dans la per-
,, fonne du Souverain fans dépendance & fans par-
„ tuge. «■) j

C'eil dans cette seance royale que M. le Duc
d'Orléans le lignala par la première de ces demar-
che.s dont l'eîprît 6; le but sont aujourd'hui les ob-
jets de la jusre cmiollté de toute l'Europe. 11 pro-
telïa de la manière Ja plus solennelle contre l'Acte
d'autorité que le Roy venoir de consommer, & le
premier Prince du sang fut exilé; & en même rems
deux Membres du Parlement de Paris fureut em-
prisonnés.

Comme dans tous les diseours prononcés dam
cette époque par le Roy & M. le Garde des sécaux
on avoir toujours fortement appuié sur sa sageu'e

de

*) On trouvera PAnalyse & l'examen philosophi-
que de ces principes dans la suitte de notre ou-
vrage.
loading ...