Annales de la regénération politique de la monarchie Françoise: ou: recueil abrégé de ecrits & faits les plus remarquables, concernant l'Assemblée Nationale de la France — 1.1789 [VD18 90309952]

Seite: XIX
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annales_monarchie_francoise1789/0075
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
— XIX —

avec ce qui doit être compté pour eâseéîîf ; tou-
tes ces cauiès réunies rendent extraordinairement
difficile de discerner ce qui Appartient à chaque an-
née, pour former une balance juste de l'état ordi-
naire & -annuel.

Persuadé qu'il est de la plus grande importance
de s'en asïurer, & qu'en inshuire le Roi sans au-
cune dissimulation , c'est un devoir rigoureux de
ma place, en même - temps -que c'est servir , lui-
vant Tes principes, un Monarque qui aime la véri-
té ; je n ai rien négligé pour parvenir à mettre sous
ses yeux un compte général de Tes Finances, dont
je pu (Te lui garantir & justifier l'exactitude. J'y
si distingué soigneusement & par colonnes les re-
venus dans leur intégrité , les prélevemens qu'ils
iubissenr avant d'arriver au Trésor Royal, & leur
montant net, tel qu'il s'y verse effectivement pour
chaque année.

J'ai iiiivi le même ordre pour les dépenses; j'ai
paré tout l'extraordinaire de celles qu'il faut re-
garder comme annuelles ; j'ai compris dans celles-
ci les parties acquittées sur les lieux , & je les ai
elavTées toutes par date , par asfignat , & suivant
les époques auxquelles elles doivent se rapporter.

Ces comptes dresiés sous deux points de rue»
à un pour l'année 1787 > l'autre pour une année
ordinaire , présentent une balance très correcte des
recettes & dépenses annuelles ; je les ai remis au
Roi, appuyés de soixan te - trois états particuliers

b 2 qui
loading ...