Annales de la regénération politique de la monarchie Françoise: ou: recueil abrégé de ecrits & faits les plus remarquables, concernant l'Assemblée Nationale de la France — 1.1789 [VD18 90309952]

Seite: XXX
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annales_monarchie_francoise1789/0086
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
tique d'un de Tes SuccesXeurs, en donnant de l'ex-
tenlion au Gouvernement municipal, préparoit les
moyens de réunir dans Ja main du Souverain tous
les telTorts de la force publique^ ni lorsque le Mo-
narque le plus avide de gloire, & le valeureux des
Chevaliers, disputoit au Souverain son rival, la cé-
lébrité qu'ils acquirent tous deux aux dépens de-
leurs Peuples j

Ce n'étoit pas dans ces temps orageux & fîni-
jstres , où le fanatisme , déchirant le sein de l'Etat,
le remplissoit de calamités & d'horreurs ; ni lor£
que ce bon Roi, h" chéri des François, conquérait
ion Royaume à la pointe de ion épée, & avoir à*
réparer les longs désoi'dres, & les efsets déiastreux
des guerres civiles ;

Ce n'étoit pas lorique toute l'énergie d'un Mi-
nière habile & rédouté le concentrait dans je dou-
ble delTein d'enchaîner l'ambition d'une pùinanee
devenue formidable à l'Europe, & d'aîTurer la tran7
qtjiïlité de la France par l'asfermisîement du pou*
voir Monarchique,

Ce n'étoit pas non plus sous ce règne écla-
tant , où les intentions bienfaisantes d'un grand
Monarque forent trop sou vent interrompues par
des guerres ruineuses, où i'Etat s'appauvriisoit par
des victoires, tandis {que le Royaume se dépeuploit
par l'intolérance , ou le soin d'imprimer à tout un
caraclère de grandeur, ne permettoit pas toujours
celui ds procurer à l'Etat une soiids prolpérité 5

Ce
loading ...