Annales de la regénération politique de la monarchie Françoise: ou: recueil abrégé de ecrits & faits les plus remarquables, concernant l'Assemblée Nationale de la France — 1.1789 [VD18 90309952]

Seite: XXXI
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annales_monarchie_francoise1789/0087
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
XXXI —

Ce n'étoit point ensin avant que la Monarchie
eut étendu ses limites jusqu'aux points naturelle
ment desrinés a it? fixer, avant qu'elle fut parvenue
<à Ça maturité, & que le calme tant au - dehors qu'au-
dedans, fut asfermi solidement par la sage modé-
ration de son Souverain , qu'il étoit possible de
songer à réformer ce qu'il y a de vicieux dans la
constirution, & de travailler à rendre le régime
général plus uniforme.

Il étoit réservé à un Roi jeune, vertueux, &
qui n'a d'autre paillon que de faire le bonheur des
sujets dont il est adoré , d'entreprendre après un
mûr examen, & d'exécuter avec une volonté iné-
branlable, ce qu'aucun de ses PrédécelTeurs nepou-
voit faire, de mettre de l'accord & de la liaison en-
tre toutes les parties du corps politique , d'en per-
fectionner l'organisation & de poser enfin les fon-
demens d'une prosptrité inaltérable.

C'est pour y parvenir que s'arretant à l'idée la
plus {impie & la plus naturelle, celle de l'unité de
principes, oui est le vœu de la justice & la iource
du bon erdre ; il en a fait l'application aux objets
les plus essentiels de Padministration de son Ro-
yaume, & qu'il s'est assuré par une longue médita-
tion sur les conséquences qui dévoient en résuiter ,
qu'il y trouveroit le double avantage d'augmenter
ses revenus, & de soulager ses Peuples.

Cette vue générale a conduit Sa Majesté à s'oc-
cuper d'abord des différentes formes d'adminissrer,

qui
loading ...