Annales de la regénération politique de la monarchie Françoise: ou: recueil abrégé de ecrits & faits les plus remarquables, concernant l'Assemblée Nationale de la France — 1.1789 [VD18 90309952]

Seite: LXIX
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annales_monarchie_francoise1789/0125
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
— LXIX

L'on compte en faveur de l'opinion qui réduit
îe nombre des Députés du Tiers-Etat à la moitié
des Représentans des deux autres Ordres réunis ,

1. La majorité décidée des Notables.

2. Une grande partie du Clergé & de la No-
blesse.

3. Le vœu prononcé de la NoblesTe de Bre-

tagne.

4. Le sentiment connu de plusieurs Magistrats,
tant du Conseil du Roi que des Cours souveraincs.

5. Une sorte d'exemple tiré des Etats de Bre-
tagne, de Bourgogne ck d'Artois, Aiïemblées dî-
visées en trois Ordres , & où cependant le Tiers-
Etat est moins nombreux que la NoblesTe & le
Clergé.

6. Enfin, plusieurs Princes du Sang dont les*
jsentimens sesont manifestés d'une manière positive.

On voit d'un autre côté , en faveur de l'admis-
fïon du Tiers-Etat, dans un nombre égil à celui
des deux autres Ordres réunis", x

1. L'avis de la minorité des Notables, entre
Jesquels on compte plusieurs personnes distinguées
par leur rang dans la NoblesTe & dans le Clergé.

2. L'opinion de plusieurs Gentil hommes qui n'é-
toient pas dans l'AiTemblée des Notables.

3. Le vœu des trois Ordre* du Dauphiné.

4. La demande formée par diverses Commis-
sions ou Bureaux intermédiaires des Administra-
tions provinciales j demande que ces Administra-

e 3 tions
loading ...