Annales de la regénération politique de la monarchie Françoise: ou: recueil abrégé de ecrits & faits les plus remarquables, concernant l'Assemblée Nationale de la France — 1.1789 [VD18 90309952]

Seite: LXXVIII
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annales_monarchie_francoise1789/0134
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
— LXXV111 —

tant de Députés du Tiers-Etat que des deux pre-
miers Ordres.

Ces deux Ordres n'ont pas fait attention, peut,
être, que dans le Tiers - Etat beaucoup de per-
sonnes sont dsoeiées en quelque manière aux pri-
vilèges de la'NoblelTe ; ce sont les habitans des
villes connues sous le nom de Villes sranches, vil-
les en très grand nombre aujourd'hui, & où la
Taille n'exilte plus , parce qu'elle y a été conver-
tie en des droits sur les consommations , payés
également par toutes les classes de citoyens.

On peut supposer , contre la vraisemblance ,
que les trois Ordres venant à faire usage récipro-
quement de leurs droits d'opposition, il y eût une
telle inaction dans les délibérations des Etats-Gé-
néraux , que, d'un commun accord & sbllicités
par l'intérêt public , ils défîrassent de délibérer en
commun, fût-ce en obtenant du Souverain que
leur vœu pour toute innovation exigeât une supé-
riorité quelconque de murages. Une telle dispo-
sition ou tout autre du même genre , quoique né"
cessitée par le bien de l'Etat, seroit peut-être inad"
miiîible ou làns effet, si les Représentans des Com-
munes ne composoient pas la moitié de la représeu-
tation nationale.

La déclaration généreuse que viennent de faire
les Pairs du Royaume , si elle entraine le mfFrage
de la Noblesse & du Clergé aux Etats - Généraux,
•durera à ces deux Ordres de l'Etat des hommages

de
loading ...