Annales de la regénération politique de la monarchie Françoise: ou: recueil abrégé de ecrits & faits les plus remarquables, concernant l'Assemblée Nationale de la France — 1.1789 [VD18 90309952]

Seite: LXXXIII
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annales_monarchie_francoise1789/0139
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
— LXXXIII —

vocation; ces Lettres appelaient aux Etats-Géné-
raux , un de chaque Ordre : ainii on suroit pu
maintenir la même formule , en réparrisTant l'élec-
tion de la moitié des Députés du Tiers-Etat enti -
les villes principales du Royaume ; mais l'avantage
particulier que ces vilJea obtiendroient, deviendroit
un sajet de jaîousie pour toutes celles dont l'im-
portance seroit à - peu - près semb/;able , & cett;
même disposition pourroit encore exciter la recta
mation des autres Communautés du Royaume;
Quelques objections naîtroient ausïï de ce que les
trois Ordres se trouvant réunis & confondus dan ;
les Communes des villes , il faudro't par des Rc-
glemens nouveaux & particuliers séparer le Tiers-
Etat des autres classes de la société ; & de pareil*;
Règlemens appliqués à un nombre très consïdérable
de villes entraîneront de grands embarras & de
grandes longueurs.

Il étoit bien naturel & bien digne de la pro-
tection que Votre Majesté accorde également a tous
les Ordres de son Royaume , de chercher avec at-
tention & avec suite , tous les moyens qui pou-
voient lui donner l'espcrance de concilier leurs di-
verses prétentions & leurs différens intérêts ; mais,
dans la circonstance où se trouvent les assaires pu-
bliques, toute modisication nouvelle qui n'aurait
pas été motivée ou par un principe évident de ju-
stice, ou par rexpreiïïon générale de l'opinion pu-

f 2 bU~
loading ...