Annales de la regénération politique de la monarchie Françoise: ou: recueil abrégé de ecrits & faits les plus remarquables, concernant l'Assemblée Nationale de la France — 1.1789 [VD18 90309952]

Seite: XC
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annales_monarchie_francoise1789/0146
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
- mm»

conduite ou l'incapacité de Tes Minières pourvoient
introduire dans Tes sinances. Vous vous proposez,
Sire, de concerter, avec les Etats - Généraux , les
moyens les plus propres à vous saire atteindre à ce
but; & dans le nombre des dépenses dont vous a£
durerez la fixité, vous ne voulez pas même , Sire ,
dîslîxiguer celles qui tiennent plus particulièrement
a votre personne« Ah, que font ces âepenses pour
le bonheur! ai- je entendu dire à Votre Majesté.
EtenesFct, chacun le sait, Votre Majesté a pre-
serit Elle-même plusieurs réductions très importan-
tes dans cette partie de ses finances , & Elle veut
qu'on lui propose encore les économies dont les
mêmes objets seront sblceptibl.es,

Votre Majesté , portant ses regards sur toutes
les dispositïom qui peuvent concourir au bonheur
public, se propose aussi d'aller au-devant du vœu
bien légitime de ses Sujets , en invirant les Etats-
Généraux à examiner eux -mêmes la grande que-
stion qui s'en1 élevée sur les lettres de cachet, afin
que Votre Majesté , par le concours de leurs lu-
mières , connoiste parfaitement quelle règle doit
être observée dans cette partie de l'adminisfration.
Vous ne souhaitez, Sire, que le maintien de l'or,
dre, & vous voulez abandonner à la loi tout ce
qu'elle peut exécuter.

C'est par le même principe que Votre Majesté
cfl: impatiente de recevoir les *vis des Etats -Géné-
raux lut la mesure de liberté qu'il convient d'ae-

cor-
loading ...