Annales de la regénération politique de la monarchie Françoise: ou: recueil abrégé de ecrits & faits les plus remarquables, concernant l'Assemblée Nationale de la France — 1.1789 [VD18 90309952]

Seite: XCIV
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annales_monarchie_francoise1789/0150
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
_ XCIV

rois-je leur dire: le plus droit, le plus intègre des
Princes environnera de l'on esprit les délibérations
des Etats-Généraux ; ô; ion défît le plus ardent ,
c'est que la prospérité de l'Etat ne soit due qu'au
z.cle empresfé de tous les Ordres du Royaume.
Toute défiance anticipée seroit une véritable inju-
stice. Hélas ! en d'autres teins on se fût approché
du Trône avec transport, pour inserire dans un re-
gislre national les déterminations de Votre Majesté,
& pour recevoir d'Elle ces gages de bonheur d'une
voix unanime & d'un commun aecord. Non , je
ne désespère point qu'un pareil sentiment ne re-
uaîsTe encore, & qu'un nouvel ordre de choses,
:oint h rimpression des vertus de Votre Majesté ,
& aux douces & senhbies inclinations des Fran-
çois , ne triomphe ensin de cet esprit de désimion
que de malheureux événemens ont semé au milieu
dfi nous, mais qui se perdra dans une suite de beaux
jours dont il me sera permis de voir l'aurore.

Je prie Votre Majesté de me pardonner si je
m'abandonne à ces sentimens en lui adrestant la pa-
role ; je ne puis mettre de l'ordre dans ces ré-
flexions , au milieu des travaux de tout genre qui
me lai sient si peu de momens; mais c'est. un guide
aussi que le sentiment , & il seroit à délirer que
dans les grandes circonsïances tout le monde le
luivit, & qu'on suspendît pour un tems ces coin,
birraisous de 1-esprit ces anticipations exagérées qui
égarent si facilement.

Qu'il
loading ...