Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 1.1853

Seite: 24
DOI Artikel: 10.11588/diglit.13589.4
DOI Seite: 10.11588/diglit.13589#0028
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1853/0028
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
_ ±\ _

doute à cet égard. Ils ne portaient aucune trace qui pût faire
supposer l'existence d'une voûte. Ils communiquaient par un
orifice d'environ 10 à 15 centimètres de coté, percé dans le
mur de façade épais de 0 m. 80, avec une espèce de bassin ou
abreuvoir de 0 m. 20 en contrebas et creusé dans une saillie
du mur qui régnait tout le Ion»- du bâtiment. Ces bassins, de
même longueur que le compartiment correspondant, avaient
1 m, de largeur, 0 m. 80 de profondeur et un bord épais
de 0 m. 80, et étaient arrondis aux. extrémités. Le cinquième
compartiment était coupé en deux par une voûte en plein
cintre : La partie supérieure présentait une chape horizontale;
la cave formée par la voûte, avait une issue sur le quai par
une porte large d'environ 1 m. avec arceau en plein cintre,
et traversant le mur qui dans cet endroit avait une surépais-
seur égale à la saillie qui. formait bassin dans les autres
compartiments. L'existence de celle porte et celle des avant-
bassins ou abreuvoirs démontrent que le niveau de l'ancien
quai de Stora était à très peu près le même qu'aujourd'hui.
Du coté de la montagne, les bassins s'appuyaient à un mur
qui avait au sommet une épaisseur de i m. 20. Ce mur
présentait contre les bassins une allée de 1 m. 60 de largeur,
arasée au même niveau que les murs de refend; puis venait
une retraite de, 1 m. 80 de largeurî située à 0 m. 40 en
conlrchaufc de l'allée, et dans laquelle était creusée un canal
de 1 m. de largeur sur 0 m. 20 environ de profondeur.
Au-delà de ce canal était un mur épais de 0 m. 80 dont je ne
puis pas, spéciiier la hauteur parce qu'il était renversé; et
misé sur toute la longueur des fouilles. Des fragments con-
sidérables de ce mur étaient tombés dans les bassins. Le canal
«levait recevoir les eaux de la source située à l'Est de ce
bâtiment, et qui alimente aujourd'hui une petite fontaine. Des
•. aunes piarées de distance en distance permettaient de remplir
à volonté les bassins. D'après l'aspect extérieur les parties de
cette construction qui n'ont pas encore été refouillées doivent
être identiques à celles qui l'ont été, et l'ensemble de ces
bassins occupe un espace de 65 à 70 mètres.

Derrière les parties du mur de soutènement encore debout,
on trouva des tombes couvertes de longues pierres plates et.
renfermant des ossements entiers. Evidemment, elles n'étaient
pas romaines. Quoique bien conservées en apparence et
enfouies à une très-grande profondeur derrière des constmc-
loading ...