Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 1.1853

Seite: 45
DOI Artikel: 10.11588/diglit.13589.5
DOI Seite: 10.11588/diglit.13589#0049
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1853/0049
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
gement qui consiste dans la transformation de l'A en R et
dans l'intercalation d'un autre A. Quelle que soit la cause
qui a empêché de mener à tin ce commencement de rectifi-
cation, il prouve que l'oubli d'une lettre avait été reconnu et,
au surplus, l'usage des ligatures, si fréquent dans les inscrip-
tions romaines, permet, rigoureusement, de considérer le si-
gne R comme ayant la valeur de PR.

IX.

ca1a caii filia

calpvrnia

extrigata flam-

inica perpetva ex consen-

sv pop vu ob mv-

nificentiam e-

ivs qvod aere

conlato expos-

tvlavervnt

remissa conla-

tione sva pecvnia posvit decreto decvrionvm-

Les lettres que nous ajoutons au commencement de ohaque
ligne sont des restitutions obligées, à l'exception des lignes 1,
3 et 4, où elles ne sont que probables. L'R du cognomen EX-
TRICATA est indiquée par un trait qui se lie à la base de la
lettre suivante.

X.

TRIVMPHARORI OMNTVM GENTÏVM AC DOMITORI VMVERSARYM.....

LIBERTATEM TENEBRIS SERVITVTIS OPPRESSAM SVA FELICI VIC-
TORIA

LVCEINLVMINAVIT DOMINO NOSTROFLAVIO YALERIO CONSTANTINO
MAXIMO PIO FELICI INVICTO AVGVSTO

.... va - PROVINCIAE NVMIDIAE NVMIISl MAIESTATIQVEEIVS REVOTA

La pierre conservée contient à peine la moitié du texte ci-
dessus; nous devons le reste à M. le commandant Foy qui,
ayant participé à la prise de Constantine, s'est trouvé à même
de copier plusieurs documents archéologiques, aujourd'hui
mutilés ou perdus.

Il est à remarquer que la quatrième ligne n'a pas été en-
tièrement remplie. Les traces d'une inscription antérieure se
voient encore dans la partie vide, mais à une hauteur un peu
différente.
loading ...