Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 1.1853

Seite: 49
DOI Artikel: 10.11588/diglit.13589.5
DOI Seite: 10.11588/diglit.13589#0053
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1853/0053
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 49 —

MARCÎ AVRELI ANTON! NE CAESARIS

ÎAIPERATORfS DESTINAT! • r ? MARGIVS
VERVS STAÏVAM QV'AM IN
AEDILITATE S VA POLLIC1TVS
EST CVM EfUTIONE LVDÔRVM
LVCJVS IVLIVS M ART S A LIS
NEPOS ET

MARCVS SEMPRONi VS RVSTÏCINVS

HEREDES POSVERVKT -

LOCVS DATVS DECRETO DECVRIONVM •

Un profond martelage ayant complètement détruit la der-
nière moitié de chacune des onze premières lignes, nous les
ayons rétablies d'une manière qui doit paraître très-probable,
sinon absolument certaine. Les données de Fhistoire, toutes
vagues qu'elles sont, ne laissent, notamment, aucun doute
sur la correspondance de la cinquième puissance tribunitienne
de Septime Sévère et le titre à'Imperalor rleslinatus, attri-
bué à Caracalla. Le prénom de Marcius est donc réellement
la seule inconnue de cette inscription.

XVIL

ATQVE PER OMNI A 8AECVLA CE-
LEBRANhO GRATIANO PATRl
DOMINORV.W PRINCiPVMQVE NOSTRORVM
VAI EN 11 NIANT ET VALENTIS NO-
RILIVM AC TRIVMFATORYM SEwPER AV
GVSTORVM 1YXTA G—
STATVAM DEDICAVIT-.-

DRACONTIVS V1R CLARÏSS1MVS V1CARIVS PRAEFECTl

[PRAETORIO

PER AFRÏCANAS PROYTNCIAS

GARANTE VALERIO

VIRO EGREGIO SACERDOTALE

Fragment déjà publié avec quelques autres lettres qui
n'existent plus sur la pierre. Les restitutions que nous avons
hasardées s'appuient sur les motifs suivants :

Dracontius fut en possession du vicariat d'Afrique de 364
à 367, c'est-à-dire, dans les premières années du règne de
\ alentinien et de Valens. La statue dont il est question ne
peut avoir été élevée qu'à Gratien, ex-comte d Afrique, et
père de ces princes, car l'empereur Gratien, (ils du premier,
n'était alors qu'un enfant en bas àgc\ On sait d'ailleurs que

k
loading ...