Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 1.1853

Seite: 54
DOI Artikel: 10.11588/diglit.13589.5
DOI Seite: 10.11588/diglit.13589#0058
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1853/0058
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 54 —

Fragment d'un monument élevé à P. Pactumeius Clemens,
appartenant au musée de Constantine. On y reconnaît quel-
ques-unes des indications du numéro V.

XXIX.

FELICI AVG- PONTIFICI

MAXIMO GERMANÏCO

MAXIMO TRÏBVNÏCIAE PO

TESTATIS BIS CONSVLÏ PAT

RI PATRIAE CONSVLI PROCON

SVLI M AVRELIVS DECIMVS

V P P P N EX PRINCIPE PEREGRI

NOR DEVOT NVMINI MAIESTATIQEORVM•

Imperatori Caesari Marco Aurelio Karino Invicto Pio
Felici Augusto Pontifici maximo Germanico maximo tribu-
niciae polestatis bis consuli patri patriae consuli procon-
suli Marcus Aurelim Decimus vir perfectissimus praeses
pî^ovinciae Numidiae ex principe peregrinorum dévolus
numini majestalique eorum.

Autrefois dans le rempart près de la porte el-Djabia, main-
tenant au musée.

Les deux lignes martelées ont laissé des traces suffisantes
pour qu'aucun doute ne soit permis sur l'exactitude de leu r
restitution.

La répétition du mot consuli est singulière. Tiendrait-elle
à ce que l'an 283, que nous regardons comme étant la date
de ce monument, Karinus était en môme temps consul en
exercice et consul désigné pour l'année suivante ?

EORVM est une autre singularité après un seul nom d'Em-
pereur , mais on comprend que ce mot s'applique aux deux
Empereurs régnants. Les exemples semblables ne sont pas
rares dans la dernière moitié du troisième siècle. En voici un
de l'an 255, sur lequel le précédent semble être calqué :

IMP CAES- P- Lï
CINIO GALLIE
NO INVICTO
loading ...