Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 1.1853

Seite: 76
DOI Artikel: 10.11588/diglit.13589.5
DOI Seite: 10.11588/diglit.13589#0080
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1853/0080
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 76 —

Dm Manibus Lucius Sergiw Sozonus vixit ann's LV hic
es'.

Faubourg eu Coudiat-Ati.

tXXYIII.

SEX ARRIDÏ

VS ROGATVS
V A XIV
IIS E

Sextm Arridius Rogatus vixit ann's XIV hic sUus est.
Rue Le jlanc.

LXXIX.

• • ËMEtS TV\#CT AVIS ATTICA PARVV
LA VENIT ET SAT!ATA THYMO STIL
LANTIA MELL-V REIJNWT MI VO

J VCRFSHJC DVLG ANEXT VJRIDANTI
BVS AN TRIS HIC YTRII)\T TV il VUS
LAVRVS PROPE DEj IA NOSTRIS ET
A Y Ru SIMILES PENDVNT IN VIT1RVS

• • • E ■ • • • .......•.......

De meis tumulis avis attica parvula venit
et saliata fliymo stillantia niella reliuqitit.

Mi volucrest hic dulce canem viridantibus a uris.
Hic viridat tumulis laurus prope Délia nostris,
et aura siinîlëi peiidutil (sic) in vitibus uvae.

• • » • • §* » • ^ *<* • * * * * • * • ■ * •

Trouvé dans les jardins de Saîah-bey, près Constantine.

L'on voit que îe ttey Salah , qui gouvernait il v a quelque
soixante ans et qui passe pour le créateur de ces jardins > n'a
fait tout an plus que rétablir une ancienne villa romaine.
C'est d'ailleurs ce qu'annonçaient déjà les bains d'eau ther-
male et autres traces de constructions antiques qui existent
dans cette propriété.

Il est à observer relativement au mot DYLCE , le seul qui
soit abrégé dans cette inscription, que la lettre C est traversée
par un trait horizontal dont l'objet est évidemment de lui don-
ner la valeur de CE. A fa rigueur, on devrait lire DVLCE
loading ...