Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 1.1853

Seite: 139
DOI Artikel: 10.11588/diglit.13589.11
DOI Seite: 10.11588/diglit.13589#0143
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1853/0143
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 139 —

mourait moyennement six fois plus aux âges dont le dernier
chiffre est un 5 ou un zéro qu'aux autres âges. En effet,
nous trouvons pour les âges dont le dernier chiffre est un 5
ou un zéro , 281 morts, et pour ceux dont le dernier chiffre
n'est ni un 5 ni un zéro, seulement 189 morts. Le premier
chiffre est au second dans le rapport de 3 à 2, tandis que
régulièrement il n'en devrait être que le quart. Cela indique
très-clairement que les Romains n'inscrivaient pas l'âge véri-
table des morts sur les pierres funéraires, et que chez eux
celui qui mourait entre trente^cinq et quarante ans, par
exemple, était dit mort soit à trente-cinq ans, soit à quarante
ans avec une certaine préférence pour les multiples de 10.

A quoi devons-nous attribuer cet usage menteur ? Voulait*
on faire paraître la perte des enfants et des adolescents plus
touchante en les rajeunissant, et faire aux vieillards , en les
vieillissant encore, une longévité plus extraordinaire? Cela est
possible. Toutefois on ne peut pas admettre une intention pa-
reille pour les âges moyens, et l'on remarquera que c'est
particulièrement pour ces derniers que l'altération de la vérité
est évidente.

Etait-ce ignorance de l'âge précis même des plus proches
parents ? il est permis d'en douter si l'on remarque qu'après
les pierres tumulaires des enfants, ce sont celles des vieillards
qui porleni le plus souvent la mention des mois et des jours.
J'en pourrais citer de nombreux exemples, mais je me bor?
nerai à un seul qui est le plus remarquable de tous.

D M S
CASSIO AV(,I.I.
XNN YEUX
DISPLEGIIl
AVGPV-
QVLV1XIT ANN
CXMVHDXXI
VRSINVS ARR
LEGEÏVSDEM
FECÏT

11 paraît donc naturel de penser que l'âge des morts était
ordinairement bien connu, mais que les années étaient
comptées pour plus aux deux extrémité? qu'au milieu de la vi«.
loading ...