Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 2.1854/55 (1855)

Seite: 23
DOI Artikel: 10.11588/diglit.13590.2
DOI Seite: 10.11588/diglit.13590#0034
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1855/0034
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
d'enrichir le domaine do son érudition. Mais les instincts de
son âme l'entraînèrent plus particulièrement à cultiver l'amitié
de Mohammed-el-Bekri, personnage d'une piété édifiante.
Initié par lui à la doctrine des Soufis, il écrivit sous sa dictée
des litanies et des oraisons d'une efficacité reconnue.
Les ouvrages qu'on a de lui, sont :

1° Un excellent commentaire de la Logique en vers d'El-
Mrili (voir le Journal asiatique, n° il'octobre-novembre 1855).

2° Des annotations au Commentaire du Précis de jurisprudence
par Et-Talaï, annotations dans lesquelles il relève les erreurs
de ce dernier.

5° Glose de quelques passages du texte de Sidi-Khelil

(Molvhlaear).

4Û Commentaire du poème d'El-Korlhôbi sur les devoirs du
vrai croyant, El-Korthôbïa.

"}° Développement de plusieurs passages de la Sogra de
Senouci. — La Sogra, est un livre qui comprend les articles
de la foi musulmane. L'auteur lui-même prétend qu'il peut
dispenser de la lecture de tous les traités écrits sur la matière.
Un marabout, dont l'histoire ne donne pas le nom, disait
qu'ayant été transporté en rêve dans le paradis , il y avait vu
Abraham , l'ami de Dieu, enseignant aux enfants la Sogra, et
la leur faisant copie/' sur des planchettes. C'est encore aujour-
d'hui l'ouvrage qui sert de base à l'enseignement de l'unitéisme
dans la médarsa de Sidil-Kettany, à Constantinc.

G0 Observations sur le Djoumel d'El-Khaunadji, lequel est le
compendium des principes de l'islamisme.

7° Commentaire des strophes d'El-Fa/ari en l'honneur de
Mahomet; ce poème est devenu populaire sous le nom d'El-

Mokhmiçât el-àcheriniât, ^jLjj^jJij^] i^,*L..,&-^-^V

Mais la plupart de ces compositions demeurèrent inachevées.
Mon père lut en public les deux Sahih ou recueils authenti-
ques des actes du Prophète, celui de Bokhari et celui de Mos-
loading ...