Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 2.1854/55 (1855)

Seite: 49
DOI Artikel: 10.11588/diglit.13590.3
DOI Seite: 10.11588/diglit.13590#0060
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1855/0060
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LETTRE

de M. Ch. Tissot à M. Cherbonneau sur les inscriptions de
VAmphithéâtre d'El-Djem (Régence de Tunis.)

Tunis , le 27 mai 18o6.

Monsieur ,

De toutes les ruines romaines qui couvrent la Régence de
Tunis, l'amphithéâtre d'El-Djem est la plus importante et
aussi la mieux connue. Shaw, Peyssonel, Desfontaines, sir
Grenville Temple et le DrBarlhonl trop bien décrit ce magni-
fique monument pour qu'on puisse encore en parler après eux.
Je ne me reconnais, pour ma part, que le triste droit de signaler
la dégradation de plus en plus rapide d'un des plus beaux
édifices que nous ait légués l'antiquité. Je me bornerai donc à
vous entretenir aujourd'hui d'une inscription gravée sur une
des pierres de l'amphithéâtre, et qu'aucun voyageur, à l'ex-
ception du D" Barlh, n'a encore signalée.

Lorsque je passai pour la première fois à El-Djem, au mois
d'avril 1853, je remarquai au premier étage de l'amphithéâtre,
entre les deux arcades qui font face à la mosquée, une ins-
cription en caractères inconnus. Je réussis, non sans peine et
sans danger, à atteindre l'arcade et à arriver jusqu'à l'ins-
cription en cheminant sur la corniche, mais il me fut impos-
sible, en l'absence de tout point d'appui, d'en prendre copie.
D'un autre côté, l'inscription était placée à une trop grande

4.
loading ...