Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 2.1854/55 (1855)

Seite: 75
DOI Artikel: 10.11588/diglit.13590.4
DOI Seite: 10.11588/diglit.13590#0086
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1855/0086
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 75 —

N« 13.

TVRN
0. AVG. SAC.
L. 1VLIVS. VR
BANVS.
V. S. L. A.

Sa'urno Auguslo sacrum. Lutins Julius Urbanus votutn solvit
libens animo.

« Aulel consacré à Saturne Auguste. Lucius Julius Urbanus
a acquitté ce vœu avec empressement (de bon cœur.) »

Le jour où je devais quitter Beau-Désert, on fit encore une
trouvaille intéressante dans les ruines du temple qui avaient
déjà fourni les quatre inscriptions dédicatoires. L'objet déterré
était un cippe haut de 1 mètre 69 centimètres, taillé en forme
de niche et représentant une dame de distinction avec le cos-
tume local {voir la planche dessinée par M. Marie). L'épitaphe
gravée au bas est conçue en ces termes et facile à comprendre :

N» U.

DIS. MÀNIBUS. IVLIA.
PAVLA.V. A.L. H. S. E.

D'Aïn-Phouwa à Aïn-Kerma, en doublant la pointe méridio-
nale du Chettâba, il n'y a que 6 kilomètres; et c'est là que
j'amène le lecteur, au risque de déranger l'ordre de mes
excursions. Ce petit coin de la Numidie jouissait d'un climat
très salubre, comme l'attestent plusieurs inscriptions que j'y
ai recueillies et qui offrent des exemples extraordinaires de
longévité. Aïn-Kerma « la fontaine du figuier » est au bas de
la grotte dite R'ar ez-zemma.
loading ...