Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 2.1854/55 (1855)

Seite: 100
DOI Artikel: 10.11588/diglit.13590.9
DOI Seite: 10.11588/diglit.13590#0111
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1855/0111
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
NOTE

SUR

Mm ancienne (Eitcvne ï»f Œubusuptus (ftiklût),

AUX ENVIRONS DE BOUGIE.

0

La citerne de Tiklat (1) est divisée en quinze compartiments
de chacun 4m 15e de longueur sur 50m 60e de longueur, et
6m de profondeur du fond à la naissance des voûtes.

Huit de ces compartiments sont séparés par des murs de
0m 75e d'épaisseur; celui du milieu est divisé en trois, sur sa
longueur, par des murs de même épaisseur. Les sept autres
ne sont formés que par des piliers qui supportaient des arceaux
qui n'existent plus.

Tous ces compartiments étaient voûtés et communiquaient
entre eux par des ouvertures dans les murs. Les voûtes n'exis-
tent plus.

Un puits en maçonnerie existe à l'intérieur d'un des com-
partiments; il servait sans doute au jaugeage de l'eau contenue
dans la citerne.

Un autre puits, placé à l'extérieur et adossé au mur d'en-
ceinte de la citerne, servait probablement à faciliter la pose
et les réparations des tuyaux de prise des eaux.

Un regard, placé à peu de dislance de ce dernier, servait

(1) Tiklat, défilé et poste militaire sur la rivière de Bougie, à une
journée de marche de cette ville.
loading ...