Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 2.1854/55 (1855)

Seite: 129
DOI Artikel: 10.11588/diglit.13590.13
DOI Seite: 10.11588/diglit.13590#0140
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1855/0140
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
IXSCRIPTIOSS LATISES

TROUVÉES A RRENEG.(1!

Désirant depuis longtemps visiter les ruines de Kreneg dont
le nom latin Tiddis, respublica Tiddilanorum (Annuaire de
1853) fut découvert en 1852 par deux archéologues distin-
gués, MJ1. Léon Renier et Creully, je partis avec un de mes
amis dans le courant du mois de septembre dernier, afin d'y
recueillir les épigraphes qui auraient pu échapper à leurs
investigations.

Par suite des fausses indications qui nous avaient été données
sur l'emplacement de Tiddis, qui n'est séparé de Conslanline
que de 20 kilomètres, noua nous égarâmes pendant plus d'une
heure à travers les champs, incertains fie la direction que
nous devions prendre. Enfin le hazard nous conduisit en vue
et à peu de dislance d'une haute montagne au sommet de
laquelle nous reconnûmes, d'après la description qui nous en

(>) ^^j—, est le pluriel du mot , Eranga, qui si-

gnifie col, gorge. La racine est . a-L-zL, Eranag, étrangler, serrer
par le col. (Noie de M. Cherbonncau )

9.
loading ...