Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 2.1854/55 (1855)

Seite: 174
DOI Artikel: 10.11588/diglit.13590.15
DOI Seite: 10.11588/diglit.13590#0185
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1855/0185
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 174 —

cher. Le fond du caveau est construit en manière d'alcôve.
Par un effet du hasard, le rebord de cette voûte, en forçant
les décombres de la ville à glisser un peu plus loin, a formé
un vide devant le mur et en a protégé la partie supérieure sur
laquelle on voit assez distinctement plusieurs objets dessinés
au charbon, entre autres une galère, et à côté de la galère,
les mots :

1P0P0TAMIA
NAVIS
IISOTANAOCVSFII
. . CITA . . IINTAS . . TAPRESIL . . (sic)

Le mélange des caractères latins et des lettres grecques,
l'inhabileté de l'écriture, la disparition du charbon en certains
endroits rendent indéchiffrables les derniers groupes de syl-
labes. Je crois cependant y avoir lu le commencement du nom
de Prœcilius (1).

A. CHERBONNEAU.

(1) Les deux premiers mots sont ciajonnés l'un au-dessous de l'autre,
à gauche du vaisseau. Les A ressemblent à des lambda simples et les
M à des lambda accouplés ; quant aux s , ils ont été remplacés par des
sigma. Plus bas, à la hauteur de la pouppe , viennent deux lignes tracées
confusément et dont les mots n'offrent aucune marque de séparation. Je
les ai reproduites trait pour trait, en ayant soin de laisser aux êta la
forme qu'ils affectent dans celte esquisse, celle de deux i majuscules
non liés.
loading ...