Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 2.1854/55 (1855)

Seite: 180
DOI Artikel: 10.11588/diglit.13590.18
DOI Seite: 10.11588/diglit.13590#0191
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1855/0191
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
le Mausolée ou rai Âraoioru

••••—^~ytr7'C '

Les voyageurs et les archéologues ont parcouru dans tous
les sens l'Afrique septentrionale. Il n'est pas une montagne,
il n'est pas une vallée qui ait échappé à leurs investigations.
Mais on ne trouve dans aucun de leurs récils la mention du
mausolée dont parle Vopiscus, dans la vie de Probus. Cepen-
dant, l'existence d'un monument funéraire comparable au
Madr'asen sous le rapport de la dimension , nous semble trop
important pour être passée sous silence, et nous savons gré
à M. Dureau de la Malle de l'avoir constatée dans les Recherches
sur l'histoire de la Régence d'Alger, à l'époque de la domination
romaine (i), publiées en 1835, par ordre du Ministre de la
Guerre. Voici en quels termes s'exprime le savant académicien :

« La vie de Probus, racontée par Vopiscus et par Aurelius
Victor, offre sur l'Afrique quelques faits qu'il ne faut pas
négliger de recueillir. Chargé du commandement de celte
contrée probablement par les empereurs Gallien , Aurélien et
Tacite, il déploya de grands talents, un grand courage per-
sonnel dans la guerre contre les Marmarides (2) qu'il parvint
enfin à subjuger. Il passa de la Libye à Carlhage, dont il ré-
prima les rébellions. Il provoqua et tua en combat singu-
lier un chef des tribus africaines, nommé Aradion, et pour
honorer le courage remarquable et la défense opiniâtre de
ce guerrier, il fit élever par ses soldais un grand monu-
ment funéraire de deux cents pieds de largeur, qui existe
encore, nous dit Vopiscus, « Sepulchro ingenli honoravit...
per milites quos otiosos esse nu-quàm est passus (5). » li avait

(1) Voyez l'Introduction dos Recherches sur l'histoire de la rég. d'Al-
ger, page 23, I. il.

(2) Les Marmarides habitaient entre l'Egypte et la Pentapole,

(3) Vopiscus. —- Probus, cap. ix.
loading ...