Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 3.1856/57 (1858)

Seite: 9
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9388.3
DOI Seite: 10.11588/diglit.9388#0021
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1858/0021
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
se lever, Skkker, faire se lever, éveiller; le M, équivalent
de N, pour communiquer le rôle passif; exemple : Segfi,
acheter, Imsegh, être acheté; assez souvent les deux caracté-
ristiques se combinent, comme dans Ek'leb, renverser,
Nek'leb, être renversé, se renverser, Senek'leb, faire être
renversé, renverser, retourner. Noire mot peut donc être
S-M-SIK, (Victor) a fait être élevé, a fait élever, correspon-
dant à poni evravit, ficri curavit ou jussit de l'épigraphie
latine. Reste à expliquer la première lettre de l'inscrip-
tion. La connexilé -veut qu'elle réponde au nom Julivs
du texte latin. Mais N n'a aucun rapport avec ce nom.
11 faut donc admettre ou que la figure est mal retracée
et qu'elle doit êlre semblable à la neuvième qui vaut |,
ce qui en ferait l'initiale du nom, ou que le haut de
la pierre manque et qu'il y avait, par exemple, au com-
mencement de la ligne libyque ^, ce qui donne-
rait IL. La première hypothèse est, je pense, la plus
vraisemblable. Mais ici aussi il est à regretter qu'on n'ait
point donné de renseignements plus explicites sur l'état
du monument.

Les alphabets communiqués par des indigènes confirment
en grande partie les résultats des analyses de l'inscription
de Thugga; je donne c'i la planche 1 la récapitulation des
diverses indications.

Le point valant A, n" 1, n'est indiqué que par Oudney ; les
petits anneaux de l'inscription de Thugga représentent tou-
tefois des points; aussi M. Blau les regarde-t-il comme des
aleph, et cette manière de voir semble effectivement s'adap-
ter très-bien à certains endroits du texte; mais d'autres me
paraissent prouver qu'il n'en est pas réellement ainsi, que
ce ne sont que des signes de séparation des mots, comme
cela a lieu par des points même dans le texle phénicien.
Sur le bouclier touarig, le point se montre une fois et doit
nécessairement y figurer une lettre; dès lors on peut présu-
loading ...