Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 3.1856/57 (1858)

Seite: 14
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9388.3
DOI Seite: 10.11588/diglit.9388#0026
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1858/0026
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 14 —

tableau général. Sur l'autre stèle, la figure correspondrait
ou à celle du 14 ou à celle du 24, dont nous avons déjà parlé ;
toutefois, si l'on remarque qu'il y a des altérations évidentes
dans la copie de quelques lettres de ces monuments, on
pourra, poussé par l'analogie, admettre qu'à la figure U il
faut substituer celle-ci c, c'est-à-dire M- Mais la figure qui
vient après ne peut être rapportée à n = D, pour fournir
le thème MDL Or, il est à noter que, dans le dictionnaire
kabyle de M. Brosselard, publié en 1844 par le ministère de
la guerre, le même thème, d'origine sémitique d'ailleurs,
est écrit MT^eL (1), et la stèle de gauche de la planche XVI,
avec la restitution du M que je viens d'indiquer, porte
MTLN ; il y a donc équivalence. La stèle de droite de la
môme planche et celle de gauche de la planche XVII don-
nent MSLN, et la conclusion n'en doit pas moins être la
même, car rien de plus fréquent que les permutations de
ces lettres D, lh, T, S dans les dialectes berbères; c'est
ce qui explique la correspondance dans les dialectes
tergïah et ergïa de Sidouan , femmes, si la transcription
de M. Hodgson est exacte, à Thoutha, du dialecte d'Àud-
jelah, pluriel thoutiiain , du bouclier touarig. Sur l'une
et l'autre de vos trois pierres, la première ligne signilie
donc probalement Sepeliverunt, Mtiloun et Msiloun =Mdi~
lodn des fragments de Falbe. Le reste exprime vraisem-
blablement des noms propres et des filiations. La plupart
des lettres sont faciles à transcrire à l'aide du tableau
général ; mais plusieurs étant sans aucun doute rendues
incorrectement, je m'abstiendrai de compléter la restitu-
tion; je me bornerai à faire observer que, sur la pierre
de droite de la planche XVI, les deux dernières lettres de
la troisième ligne, de gauche à droite, valant MS, repré-
sentent probablement le mol berbère Mes, fils; le même

(I ) M. île Slane, ouw. cit., p. 527 . donne mdlud.
loading ...