Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 3.1856/57 (1858)

Seite: 28
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9388.4
DOI Seite: 10.11588/diglit.9388#0040
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1858/0040
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
base, la découverte de monuments d'un intérêt aussi puissant
pour la science archéologique, que précieux pour l'étude
ethnographique du pays.

C'est précisément ce qui a eu lieu vers le milieu du mois
d'avril 1835, et ce qui a fait l'objet, de noire part, d'un pre-
mier Compte-rendu dans le journal le Toulonnais, n" 3,133,
du mardi 15 mai de ladite année 1835. Depuis lois, de nou-
veaux renseignements sont venus, par suite des travaux
effectués, compléter ceux que nous avions donnés, au moment
où la découverte n'était, pour ainsi dire, encore qu'à l'étal de
trouvaille.

La municipalité de Constantine, en faisant diriger des
fouilles en dessous de l'esplanade et de la porte Valée, près
du marché arabe, au pied de la tour carrée dite Bortlj-Açvus,
a l'endroit où l'on supposait qu'avaient dû surgir les eaux
thermales indiquées par la tradition ci-dessus, est parvenue à
retrouver un caveau renfermant un tombeau romain, le tout
en assez bon étal de conservation.

Ce caveau, pour ainsi dire creusé dans le roc, n'est autre
chose qu'une chambre sépulcrale, dont les murs, hauts de
5 mètres environ, mesurent à peu près 5 mètres de longueur
sur 3 de largeur : deux de ces murs seulement, résistant à
l'effort du temps, sont restés debout et se tiennent encore à
angle droit. Ces murs, d'une épaisseur suffisante pour affronter
les éboulements, l'infiltration des eaux, etc., sont faits de
briques triangulaires, de pierres et de quelques morceaux de
marbre blanc, liés ensemble par ce fameux ciment, si commu-
nément employé dans les constructions de celte époque ;
béton dur, solide, indestructible, résistant au pic, et dont les
Romains paraissent avoir emporté le secret.

Le caveau est couronné par une terrasse, à laquelle on
arrivait au moyen d'un escalier extérieur et tournant, dont
loading ...