Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 3.1856/57 (1858)

Seite: 36
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9388.4
DOI Seite: 10.11588/diglit.9388#0048
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1858/0048
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 3G —

Après bien des essais, bien des tâtonnements, après avoir
recueilli les avis controversés de nos amis et connaissances et
des savants du lieu, ( la question, à l'heure où nous écrivons,
n'est pas encore vidée — adtiuc sub judice lis est ), nous nous
sommes arrêté à la version suivante :

« Hic ego qui taceo, versibus meâ vitâ, demonslro lucem ,
clarâ fruitus, et lempora sunima. Prœcilius, Cirtensi lare, ar-
genlariam exibui artem. Fidcs in nie mira fuit semper et veritas
omnis omnibus communis. Ego, cui non misertus ubiquè
risus, luxuriû semper fruitus, eum caris amicis. Talem, post
obilum domina? Valorise non inveni pudicœ vitam; cum potui,
gratani habui, cum conjuge sanctam. Natales honeslè meos
centum celebravi felices. At venit poslrema dtes, ut spiritus
inania menibra relinquat. Titulos quos legis, vivus meœ morti
paravi. Ut voluit forluna, nunquàm me deseruit ipsa, sequi-
mini, taies. Hic vos exspecto. Venile. »

Il est bien évident que toute la difficulté, et il y en a,
consiste dans la manière d'accentuer les mots, de séparer les
divers membres de phrases et de ponctuer les périodes : celte
différence dans le procédé graphique peut donner lieu, ( comme
cela est d'ailleurs arrivé déjà), à des interprétations dont
chacun est maître d'accepter la responsabilité. (I)

(!) Nous ne saurions mieux faire que de donner ici le texte de l'épilaplie restitué par notre
savant conlrcre M. Léon Renier, de l'Institut, cl imprimé itansson recueil intitulé : Inscriptions
romaines de l'Algérie, recueillies et publiées sous les auspices de M. le Ministre de
l'instruction publique et des Cultes, 7' livraison, p. 24-9 :

Hic ego qui taceo versibus mca(m)v'ta(m;demûnstro.

Lucem cIara(m)rroitus et lempora somma,

PRjECIUUS, Cirtensi lare. argenUriam exibui artem.

Fydes in me mira fuit semper et veritas omnis.

Omnisbus (sic) communis ego : cui non misertus ubique?

Risus, ltixuria(m)scmper fruitus cum caris amicis,

Talem post obitum domina; Valérie non inveni pudicœ

Vitam ; cum potui gralam, habui cum conjuge sanctam.

Natales hjnestô meos centum celebravi felices.

At veni postrema dies, ut spiritus inania mempra (sic) rcli(n)quat ;

Titulos quos legis vivus mec (sic) morti paravi,

Ut voluit Forluna ; nunquam me desernit ipsa.

Sequimini taies : hic vos cx(s)pecto ; venita; (sic).

(A'ofe de la Rédaction.)
loading ...