Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 3.1856/57 (1858)

Seite: 48
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9388.7
DOI Seite: 10.11588/diglit.9388#0060
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1858/0060
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
SUR

I/AKCIEXNE ÉGLISE DE CONSTANTEVE.

I. Époque à laquelle Cirta reçut le nom de Conslanline ( l'an 315.J

Cette année, les deux Européens, F. C. Valère Constantin
et C. Valère Licinius furent nommés consuls pour la troisième
fois. Leur consulat coïncide avec la 1" indiclion, commencée
au mois de septembre l'année précédente, et qui devait servir
pour marquer, dans la suite, certaines périodes d'années.

Bientôt des courriers arrivèrent en Afrique portant la nou-
velle de la victoire de Constantin. Cette nouvelle y fut reçue
avec une joie incroyable, qu'augmenta encore le spectacle de
la tête du tyran qui y fut envoyée; de sorte que celui-là même
qui, pendant sa vie, avait été le fléau de l'Afrique, y devint le
sujet d'une vive allégresse.

A tant de bonheur vinrent encore s'ajouter les bienfaits du
prince, nouveaux témoignages de son affection pour les Afri-
cains. Aussi les villes d'Afrique lui élevèrent-elles des arcs de
triomphe et des statues ; le sacerdoce, suivant un usage an-
tique, fut déféré à sa famille, et la ville de Cirta, dont il avait
loading ...