Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 3.1856/57 (1858)

Seite: 78
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9388.11
DOI Seite: 10.11588/diglit.9388#0090
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1858/0090
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— .78 —

compagnons du Prophète ou disciples de ceux-ci. Ces glorieux
martyrs furent enterrés à une petite distance de l'endroit
où ils avaient péri, l'an 63 (de J.-C. 682-5).

(K° 2.)

w

&__6>_J L_g—">—à—j

« Au nom de Dieu clément et miséricordieux. Que Dieu soit
propice (ï) à notre Seigneur Mahomet, ainsi qu'à sa fa-
mille. Puisse-t-il leur accorder le salut ! Est décédé le cheik
Abou'l-Hassan Ali ben Maklouf, un mercredi, 29 du mois sa-
cré (2) de dou'l-hidja, l'an 586 (1190). Dieu veuille le recevoir
dans sa miséricorde. »

Cette épitaphe qui orne la tombe d'un des marabouts les
plus vénérés de Constantine, est gravée en caractères cou-
fiques, sur une pierre carrée dans sa partie inférieure et sur-
montée d'une couronne à cercles concentriques. L'invocation
remplit le cercle extérieur. -

(1) Quand le verbe salla, f. isalli, a pour sujet Dieu, il signifie être propice, accorder la
bénédiction, et se construit avec la préposition dïa. Le n«m d'action est salât.

(2) Plusieurs mois de l'année musulmane sont accompagnés d'une épilliète caractéristique. Ce
sont par exemple Moharrtm tl-hardm, Moharrem le sacré;— Safar el-khair, Safar du bien;
■ ReH' cn-nebouï, Kcbi' du Prophète, Hobi' 1", au 12" jour duquel on célèbre la nativité du
Prophète-, — lledjtb cl-ferd, Rcdjcb l'unique.
loading ...