Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 3.1856/57 (1858)

Seite: 90
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9388.11
DOI Seite: 10.11588/diglit.9388#0102
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1858/0102
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
- 90 —

chiteelure portent leur nom. En l'ail d'objets de ce genre, je
pourrais mentionner les fenêtres de la grande mosquée, qui
sont taillées à jour, et la chaire élégante delà mosquée de Souk-
cl-r'ezel, convertie aujourd'hui en église catholique.

€ Au nom de Dieu clément et miséricordieux. Que Dieu
accorde ses grâces à notre seigneur Mahomet ainsi qu'à sa
famille. — Ceci est la zaouïa de notre cheikh Mohammed, que
Dieu lui fasse paix et miséricorde.

« C'est en l'année 954 (de i.-C.i 547) qu'a été érigé ce mesdjed
par les soins de notre seigneur et maître, Sidi Ali-el-Tlemsàni,
qui vécut dans la prière et fut le pôle de la religion (1). »

La légende est sculptée sur une planche longue de I ni. 6 c,
et large de 0 m. H c. Elle se divise en trois parties, dont

(1) La date esi consignée'a la fin de la légende et d'une façon assez singulière. Il y a dans le
texte : « A la date de l'année 40 avant l'expiration du X'tiècle. »

(K° 11.)

L'assistance de Dieu et la victoire immédiate.
loading ...