Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 3.1856/57 (1858)

Seite: 96
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9388.11
DOI Seite: 10.11588/diglit.9388#0108
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1858/0108
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 9G —

ment de l'ancien temple : mais il eut soin de respecter la
makbara où reposent les restes du saint, à côté de l'ëpitaphe
que nous avons expliquée plus haut. La sebbala, ou fontaine
pour les ablutions, qui se voit à droite de la porte principale,
est d'une date plus récente. On en attribue la construction à
un personnage nommé El-hadj-es-saci.

(K° 15.)

" ' c - U U

■^t* jj^"5^ ^JUA^ail >X.2-^-

i »rr
A___1____*

l Au nom de Dieu clément cl miséricordieux. Oue Dieu ré-
loading ...