Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 3.1856/57 (1858)

Seite: 122
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9388.11
DOI Seite: 10.11588/diglit.9388#0134
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1858/0134
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 122 _

c Je me dirige vers le Généreux par excellence sans por-
ter ni bonnes œuvres, ni cœur pur ;

» Car il n'y a point de procédé plus inconvenant que de
porter des provisions chez un hôte généreux. »

Notre langue ne permettant pas de traduire plus exactement
la seconde partie de celte épitaphe, c'est a grand'peine que
j'ai réussi à faire entrevoir l'intention renfermée dans la répé-
tition des mots zad « provision » et krime «■ généreux ».

Le docte Ahmed-ben-abd-el-djelil appartient à la famille des
Ben-djelloul. Il est enterré dans leur zaouïa, rue Sérigny. Son
père avait occupe l'emploi de secrétaire dans les bureaux du
makzen, sous le gouvernement de Salah-bey.

(K° 30.)

••I . ~>. . <
loading ...