Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 3.1856/57 (1858)

Seite: 123
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9388.11
DOI Seite: 10.11588/diglit.9388#0135
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1858/0135
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 125 —

ïj^,J *Ji*U W o^W»

I VI

ij; • •• {jj- ^ ■

i^^-S—a_^a ïLo*.

^,^5^ ^J^jL*> ^a_....o*. SLj

« L'étoile du palais s'est levée sous d'heureux auspices,
» Et ses parterres se sont embaumés du parfum de la cassie,
» Et le palais merveilleux lui a emprunté un charme nou-
veau.

» L'aspect de cet édifice élève l'âme ,

» Et les salles qu'il renferme sont brillantes comme autant
déjeunes filles pudibondes,

» Au visage resplendissant, aux regards langoureux, dont
le sein ruisselle de pierreries ,

» Dont les habits sont parsemés de perles et d'or pur.

» Ce sont des salles magnifiques dont la splendeur éblouit.

» L'éclat de leur beauté jette le trouble dans les sens.

» Gloire à Dieu qui a prêté des formes si gracieuses à sa
structure !
loading ...