Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 3.1856/57 (1858)

Seite: 139
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9388.11
DOI Seite: 10.11588/diglit.9388#0151
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1858/0151
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
J .. f J
_>Lj1 i3_?—-_^Ls^

« Lorsque j'ai à nommer des fonctionnaires, je prends
des hommes de race (1).

» Si j'ai des conseils à demander, je m'adresse aux per-
sonnes renommées pour leur sagesse.

« Je n'ai pas pour principe absolu d'investir de l'autorité
les jeunes gens au préjudice des vieillards.

» En fait de promesses ou de menaces, je ne reviens jamais
sur ma parole.

» Et si j'ai à frapper un coupable, je mesure le châtiment
à la gravité du crime, et non à la violence de ma colère. »

A. CHER.BONNEÀU.

(1) Ou d'une origine bien avérée, d'une famille bien connue.
loading ...