Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 3.1856/57 (1858)

Seite: 160
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9388.13
DOI Seite: 10.11588/diglit.9388#0172
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1858/0172
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 160 —

son niveau. Le soin qu'ils ont mis à fonder et à construire la
chambre d'eau d'Ain Boubcnnana, de manière à laisser à la
source son niveau naturel et son libre écoulement, est une
preuve certaine et évidente de ce que nous venons d'avancer.

A la source d'Ain Drinn, M. Lavie, de Conslantine, qui est
concessionnaire de la source et du terrain environnant, a l'ail
creuser une tranchée pour amener l'eau à son moulin situé à
3 ou 600 mètres plus bas. L'exécution de ce travail a fait
découvrir un conduit analogue à celui d'Ain Boubennana. 11
avait intérieurement 40 centimètres de hauteur et 25 centi-
mètres de largeur.

Les parois latérales de ce conduit étaient en maçonnerie de
briques reposant sur une pierre de taille. De même qu'à Ain
Boubennana, la partie supérieure du conduit s'est trouvée,
après l'enlèvement des terres de la source, à 10 centimètres
environ au-dessus du niveau de l'eau. En rapprochant ce fait
des dimensions du conduit, nous en concluons, comme pour
Ain Boubennana, que le débit de la source est à peu près
resté le même. Le déblai de la chambre d'eau a fait découvrir
un grillage en bois. Voici la manière curieuse dont ce grillage
était disposé : à 20 centimètres environ au-dessous du niveau
de la source, et à 1 m. 60 c. au-dessus du niveau du terrain, il
y avait une première rangée horizontale de troncs d'arbres en
grume. Ces troncs d'arbres étaient placés d'équerre sur la
paroi intérieure de la chambre d'eau et inégalement espacés
entr'eux, afin de donner aux petites sources environnantes
des débouchés dans la source principale. Celte première
rangée était recouverte par une seconde rangée d'arbres join-
tifs et placés parallèlement à la paroi intérieure de la cham-
bre d'eau. Des troncs d'arbres qui, pour la plupart, sont en-
core sur place, ont environ 1 m. S0 c. de longueur et 15 à 20
centimètres de diamètre. Ils sont en bois de cèdre, et la sur-
face extérieure a été carbonisée sur une épaisseur de 2 à 5
centimètres afin de préserver davantage le bois contre l'hu-
loading ...