Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 3.1856/57 (1858)

Seite: 172
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9388.15
DOI Seite: 10.11588/diglit.9388#0184
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1858/0184
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
La bonus est debout et fait face au sud. Elle mesure en hau-
teur i m. 30 c, au-dessus du sol ; son diamètre est de 0 ni.
44 cent.

Qu'était-ce que Lombiniane? Peu m'importait ce nom incer-
tain. J'étais à neuf milles de Lamasba, et ne songeais qu'à mon
seul désir du moment, qui consistait à déterminer la position
de cette ancienne cité, que Morcelli désigne comme évêcbé
de la province de Numidie.

Or, je savais que dans le voisinage du Mcerra et à la dis-
lance indiquée par la borne, il n'existaitde ruines importantes
que celles de Merouana, auxquelles aboutissent les vestiges de
cinq voies romaines. Ma mission terminée, je m'empressai de
prendre la direction du sud-est, ensuivant les tronçons d'une
voie qui mène à Enchir-Merouana, où je parvins, n'ayant ren-
contré pour toute indication que des bornes dont les inscrip-
tions frustes étaient indéchiffrables. Mais, aussitôt que j'eus
tourné à gauche, en marchant vers Zana, l'ancienne Diana
Velcranorum, je tombai sur un groupe de pierres cylindriques
portant la mention de Lamasba.

Mes doutes se dissipèrent. Lamasba se trouvait donc à l'in-
tersection des voies. Du reste, j'avais été frappé déjà de la
magnifique position que l'Enchir-Merouana occupe à l'entrée
d'un défilé, dans le voisinage de belles forêls, sur un cours
d'eau arrosant une plaine immense et fertile ; ces vastes
ruines, répandues sur plusieurs kilomètres de superficie, mar-
quent l'emplacement d'une grande et florissante cité. Or telle
a été après les conquêtes de l'islamisme et sous les dynasties
berbères, la ville de Belezma, aujourd'hui Ksar Belezma, fort
ruiné, attenant à l'Enchir Merouana. Enfin, j'ai accepté pour
dernières preuves les indications et les dislances données par
les itinéraires, d'après lesquels on ne peut assigner à La-
masba d'autre point que celui de Merouana.
J'avais dès lors cinq bases pour mes recherches :
Lambœsis, Verecunda, Tamugas, Diana Veteranorum, La-
loading ...