Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 4.1858/59 (1860)

Seite: 6
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9389.3
DOI Seite: 10.11588/diglit.9389#0018
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1860/0018
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 6 —

de l'ère mauritanienne, en se fondant sur une inscription de
Bougie, ainsi conçue (1) :

Marco Aufidio, Marci filio , Amiensi (tribu), Honorato, equo
publico ornato, decurionï coloniae,

Caius Aufidius, Lucii filius, Amiensi (tribu), Honoratus, pa-
truus idemque vitricus, et Sellia, Quinti filia , Satura, mater,
filio piissimo, secundum volunlatem ejus, staluam posuerunt
dedicaveruntque.

Dedicata nonum kalcndas Januarias, Tito Sextio Lalerano
Caio C(uspi)o Rufino consulibus, anno provinciae cenlesimo
quinquagesimo oclavo. Ob eujus dcdicalionem sporlulac dalac
surit. Loco ab or Une sanclissimo aceeplo.

Latéranus et Rufinus sont les consuls de l'an 197 , mais
leurs autres noms ont presque toujours été omis sur les mo-
numents, et ceux par lesquels certains commentateurs y ont
suppléé ne s'accordent pas avec les indications du document
ci-dessus. Cette difficulté n'a pas arrêté M. Berbrugger, et
M. d'Avezac, de son côté, a fait des recherches qui l'ont con-
duit à proposer Caesonio pour compléter la désignation du
deuxième consul. Il y a dans Orelli (2) une inscription qui
porte, pour le deuxième consul de l'an 197, Lucio Cuspio
Rufino. M. Léon Renier a pris, avec raison, Cuspio de préfé-
rence à Caesonio, mais il a adopté le prénom qu'indique l'ins-
cription de Bougie. Au surplus, ces variantes ne sont peut-
être qu'un exemple de la pluralité de noms en usage dans
les grandes familles romaines.

M. Berbrugger a donc eu le mérite de signaler un docu-
ment qui constate , d'une manière évidente à tous les yeux,
l'identité de la date 197, ère vulgaire , avec la date 158, ère
de Mauritanie, et qui est, par conséquent, un précieux té-
moignage en faveur du synchronisme énoncé.

(1) Inscriptions romaines de l'Algérie, n» 5,520.

(2) V. Tome I, n» 2,525.
loading ...